Live News

À L’Espérance-Quartier-Militaire : le petit ami de la défunte agressé par ses proches lors des funérailles

La police de Saint-Pierre et la CID enquêtent.
  • La jeune femme de 18 ans a mis fin à ses jours
  • Le jeune couple était à une soirée quelques heures plus tôt

Quelques heures après une sortie en amoureux, elle se donne la mort par pendaison. Persuadés que leur fille s’est suicidée à cause de son histoire d’amour, ses parents prennent à partie le petit ami et ses proches. 

Cette scène désolante s’est déroulée vers midi, durant l’enterrement de la jeune fille de 18 ans à L’Espérance-Quartier-Militaire, le dimanche 27 novembre. Une altercation a éclaté entre  les parents de la défunte et le petit ami et sa famille venus assister aux funérailles. Quatre hommes ont agressé le petit ami, ainsi que son père âgé de 
48 ans qui tentait de calmer les esprits. 

Quelques heures avant le drame, la victime s’était rendue à une soirée en compagnie de son petit ami qui l’a ensuite déposée chez elle vers 5 heures, dimanche matin. Par la suite, vers 10 h 30, elle a commis l’irréparable. Sa mère l’a découverte inerte dans une salle d’eau située à l’extérieur. Paniquée, elle a appelé à l’aide, tout en remarquant que sa fille avait une corde autour du cou. L’autopsie a conclu qu’elle est morte des suites d’une asphyxie. La police de Saint-Pierre et la CID ont initié une enquête pour déterminer les circonstances du drame. 

À la suite de l’agression, le petit ami a fait un « Precautionary Measure » à la police de Saint-Pierre le même jour. Il a expliqué qu’il entretenait une relation avec la défunte depuis quatre ans, mais que la famille de cette dernière était au courant depuis une année. « So mama ti kone depwi enn an, li pa ti ena oken problem… » a-t-il précisé dans sa plainte. 

Selon le jeune homme, sa copine et lui sortaient régulièrement. D’ailleurs, la veille du drame, ils se sont rendus à un concert avec l’accord des parents de la jeune fille. Il l’a raccompagnée à la maison, vers 5 heures, dimanche matin. Cinq heures plus tard, il explique avoir appris qu’elle a mis fin à ses jours. 

Pour sa part, le père du jeune homme a également porté plainte. Il a indiqué que ses agresseurs lui ont dérobé une chaîne en or et une somme de Rs 5 000.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !