Live News

Lesjongard : « Pas besoin d'une opposition qui met des bâtons dans les roues… »

« Nous n'avons pas besoin d'une opposition qui met des bâtons dans les roues… ». C’est ce qu’a déclaré Georges (Joe) Lesjongard, ce mardi après-midi, 30 juin. Le nouveau ministre de l’Énergie et des Services publics prenait la parole lors d’une conférence de presse du gouvernement. Celle-ci intervient suite à la décision des membres de l’opposition, qui se sont abstenus de revenir dans l’hémicycle,  lors de la reprise des travaux parlementaires, après la suspension de la Private Notice Question (PNQ). Une suspension qui intervient après l’expulsion de Paul Bérenger, lequel avait refusé de retirer le mot « lâche » lancé au Premier ministre. 

« Ils (l’opposition) ont tendance à tourner les travaux parlementaires comme une farce », a ajouté  Joe Lesjongard. (…). Et, le PM a eu le courage de révoquer son numéro 2. (…) Seule la commission anticorruption, qui enquête dans cette affaire a accès à toutes les informations nécessaires », poursuit Joe Lesjongard. 

«  Al prepar to defans », a fustigé, quant à lui, Maneesh Gobin, à l'adresse de Paul Bérenger. Et pour Mahendranuth (Bobby) Hurreeram, « la PNQ n'est qu'un cinéma afin de prétendre qu'il y aurait une quelconque cover-up. C'était un plan bien orchestré pour dédouaner Paul Bérenger ». 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !