Faits Divers

À L’Escalier : une opération musclée de l’ADSU dégénère

Des carreaux de vitres éclatés, une porte endommagée, des chambres chamboulées. C’est le triste constat après une opération musclée menée vers 18h30 par l’ADSU, épaulée par une unité de commandos et la Special Support Unit au domicile des Goodur à L’Escalier.

Deux membres de la famille Goodur, Siddick (58 ans) et son fils Javed (32 ans), et un dénommé Jalil (28 ans) ont reçu des soins à l’hôpital Jawaharlal Nehru à Rose-Belle, suite aux blessures reçues. Bilan de l’opération, l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) a fait chou blanc et elle est repartie sans avoir rien trouvé de compromettant.

Siddick Goodur et son fils Javed ont été blessés.
Siddick Goodur et son fils Javed ont été blessés.

Les membres de la famille Goodur évoquent la thèse de la vengeance et d’un règlement de compte, avec l’un des éléments de l’ADSU. Dans la soirée de jeudi, les membres de cette famille spécialisée dans la fabrication de Dholl Puri se disent traumatisés. Ils ont exprimé leur intention d’écrire au Commissaire de police pour lui réclamer des explications.

Yasmine, occupante de la maison, précise que c’est vers 18h30 que six individus encagoulés ont fait irruption chez elle. « Ils se sont mis à nous taper dessus », confie-t-elle. Puis, d’autres personnes sont entrées. C’est là qu’elle a réalisé qu’elle avait affaire à des policiers. « Des hommes en noir nous ont immobilisés et se sont mis à cogner sur mon fils. » La mère ajoute que, bien que deux enfants en bas âge soient présents, les policiers ont lancé du gaz lacrymogène.

Entretemps, voisins et badauds se sont regroupés à l’extérieur de la maison. Ils auraient dénoncé avec véhémence la manière de faire des policiers. Une fouille des diverses pièces de la maison, y compris des meubles, a eu lieu. L’exercice s’est conclu par un échec : aucun objet incriminant n’a été retrouvé.

« Zame personn inn gagn case la drogue. Nou pa konpran kifer la polis inn azir kumsa. Ti kav rentré fouyé trankil », souligne l’un des occupants de la maison. Les trois membres blessés de la famille Goodur ont dit leur intention de consigner une déposition à la police, ce vendredi 7 septembre.