Explik Ou Ka

Les villes : ce qui changera en 2020

Votre attention s’il vous plaît! En ce début d’année, il est important de savoir ce qui se passe dans nos villes. Quels sont les projets à venir au niveau des infrastructures et du relooking, entre autres. On vous dit tout.

PORT-LOUIS

port-louis
Rénovation du Marché central, nouveaux centres, ‘funeral parlour’, parking au Champ-de-Mars figurent au programme.

Mahfooz Moussa Cadersaib : « Un relooking complet »

Reconstruction de l’aile du Marché Central qui abrite tout ce qui a trait à la viande, au poulet et au poisson, construction d’un multi-purpose hall à Route Militaire et d’un autre à Tranquebar, rénovation du centre Idriss Goomany, construction d’un centre multisport à Plaine-Verte avec la collaboration du ministère du Sport, construction d’un complexe sportif à Abercrombie, Sainte-Croix… Ce sont les projets énumérés par le lord-maire, Mahfooz Moussa Cadersaib pour 2020. Ajoutons à cela la construction d’un ‘funeral parlour’ à La-Tour-Koenig ainsi que la construction des gradins au terrain de foot de Tranquebar avec la collaboration de la National Development Unit. Bien entendu, la construction des drains et l’asphaltage des chemins figurent au programme du développement continuel.

La question du parking de Champ-de-Mars a aussi été abordée avec le lord-maire. Rappelons qu’à l’époque de l’ancien lord maire, il était question de faire diriger toutes les voitures stationnées le long des principales artères de la capitale vers le parking aménagé au Champ-de-Mars. Ce qui aurait libéré ces artères et permis au centre-ville de respirer grâce à une circulation plus fluide. Le lord maire a déclaré que le parking du Champ-de-Mars reste d’actualité et que très bientôt, un appel d’offres sera lancé pour sa gestion.

BEAU-BASSIN/ROSE-HILL

beau-bassin
Les travaux de rénovation du Plaza s’étaleront sur 18 mois et la cour du Plaza sera relookée.

Nishal Bhoojawon : «L’Urban Terminal transformera complètement la ville»

à défaut de pouvoir s’entretenir avec le maire Ken Fong Suk Hoon, contacté à plusieurs reprises mais sans succès, la rédaction a eu son adjoint, Nishal Bhoojawon, au bout du fil. Il a expliqué : « Depuis 2015, nous avons une vision pour les villes-sœurs : transformer Rose-Hill et la faire redevenir comme dans les années 80. C’était alors la ville où tous les jeunes de l’île aimaient se rencontrer. Pour redonner vie à Rose-Hill, pour réintroduire ce dynamisme, nous avons demandé aux propriétaires de magasins d’ouvrir jusqu’à 20 heures au moins. Les gens, qui sortent du travail à 17 heures, pourraient disposer de quelques heures en plus pour faire leurs achats avec pour résultat, une ville plus vivante. Nous avons aussi voulu que les magasins restent ouverts jusqu’à tard dans l’après-midi les samedis et les dimanches, soit jusqu’à 13 heures au moins. Malheureusement, les commerçants n’ont pas coopéré. Maintenant, tout va changer avec l’Urban Terminal qui apportera un nouveau souffle à la ville. Les gens feront leurs achats dans les magasins qui se trouveront sur le trajet du métro qui roulera jusqu’à une heure tardive. » 

Nishal Bhoojawon est heureux que Beau-Bassin ne soit plus une ville dormante après une certaine heure. « Aujourd’hui, il y a du mouvement dans cette partie des villes-sœurs après les heures normales. On peut sortir et aller manger jusqu’à fort tard dans plusieurs points de restauration. D’autres commerces ouvriront bientôt. Beau-Bassin s’est transformée ! »

Autrefois, Beau-Bassin était connue pour ses athlètes de haut niveau. Nishal Bhoojawon a ajouté : « La mairie valorisera le sport. On a du retard à rattraper. On va aménager des terrains synthétiques un peu partout et pas seulement pour les ‘foot five’. Même les grands terrains de la région auront des pelouses synthétiques ». Selon lui, le changement qui touchera le plus le cœur des citadins, c’est quand la mairie s’attaquera aux problèmes d’infrastructures devant la porte de chaque habitant de l’endroit. « Si on arrive à résoudre ces problèmes, tout le monde en sortira gagnant. » 

Ceci dit, l’autre changement, mais pas forcément en 2020, sera l’ouverture du théâtre de Plaza. Les travaux de rénovation, qui commencent bientôt, s’étaleront sur 18 mois et parallèlement, la cour du Plaza sera relookée. Mentionnons aussi le ‘recreational park’ où la plantation des arbres se poursuit. Les travaux sont d’ailleurs bien avancés, a assuré Nishal Bhoojawon.

CUREPIPE

curepipe
Hans Marguerite, maire de Curepipe.

Hans Marguerite : «Le Terminal donnera un coup d’éclat à la ville-lumière»

Le maire Hans Marguerite compte beaucoup sur l’Urban Terminal en rapport avec le métro pour apporter un nouveau souffle dans la ville-lumière. Il a déploré que la ville n’ait pas vraiment connu de changement au cours de ces 20 dernières années.

Lors d’un entretien téléphonique, il a affirmé: « Tout va changer dans le centre-ville. La gare de Jan Palach et les alentours seront totalement transformés. Toute l’architecture va changer et tous les eyesores disparaîtront peu à peu. Place au renouveau ! » Il est temps que la ville prenne un nouveau départ. « Nous tenons à ce que Curepipe abrite des lieux, des bureaux et des bâtiments importants. Par exemple, nous souhaitons que les ambassades aient leur siège ici et pas seulement à Port-Louis ». Le maire a aussi annoncé que l’Hôtel de ville sera livré en juillet. Une réunion importante avec les principaux stakeholders est prévue d’ici le 15 janvier.

QUATRE-BORNES

quatre-borne
Nagen Mootoosamy, le maire de Quatre-Bornes.

Nagen Mootoosamy : «Nous comptons prendre un stand sur l’environnement»

Si la ville de Quatre-Bornes concentre ses efforts sur le métro léger qui aura un impact direct sur la route Saint-Jean, le maire Nagen Mootoosamy reste très concerné par l’aspect environnemental de la ville des fleurs. « Pour garder la ville propre, l’accent sera mis sur le triage des déchets et des caisses spécialisées seront installées dans différents endroits pour que les résidents y déposent directement leurs déchets ménagers sans avoir à attendre l’arrivée des camions-bennes pour la collecte des ordures de porte en porte. Donc, les habitants pourront se débarrasser de leurs déchets quand ils le veulent. » 

L’autre aspect environnemental concernera la plantation d’arbres. Le maire a annoncé une collaboration avec des compagnies privées à ce sujet. Tous les ronds-points seront embellis une fois les travaux entourant le métro léger terminés, a affirmé Nagen Mootoosamy.

Il a aussi annoncé la planification d’un carnaval de sport avec en premier, l’organisation d’une foire qui permettra à ceux intéressés par le sport de rencontrer les sportifs de la ville et échanger des idées avec eux. Cette interaction permettra aux passionnés du sport d’être orientés vers la discipline de leur choix et d’y faire carrière. La mairie de Quatre-Bornes a pour objectif d’encourager tous les athlètes de Quatre-Bornes à rester dans la ville.

Parmi les autres changements prévus pour 2020, le maire a annoncé, entre autres, la construction d’un badminton court à Palma, de deux terrains de ‘foot five’ à Ébène et Pavillon. Quant aux infrastructures, la construction des drains reste une priorité de la mairie. « 80% des travaux ont été terminés jusqu’ici », a annoncé Nagen Mootoosamy.

VACOAS-PHOENIX

vacoas-phoenix
Pravind Kumar Ramburn et ses assistantes.

Praveen Kumar Ramburn : «Tous les gros projets d’infrastructures seront complétés cette année»

C’est ce qu’a annoncé Praveen Kumar Ramburn, le maire de Vacoas-Phoenix, lors d’un entretien téléphonique avec la rédaction. Parmi les projets qui seront achevés, signalons la Promenade Père-Laval, la piscine de la ville, des ‘retaining walls’ dans des endroits sujets à des inondations. Ajoutons à cela les drains, la réfection et l’asphaltage des routes. Le maire révèle que quelque Rs 4 millions ont été allouées pour les six wards de Vacoas-Phoenix.

Il a ajouté : « Nous n’oublions pas les terrains en friche, l’un des plus gros problèmes des citadins. Nous avons beaucoup investi afin de venir à bout de ce problème mais nous déplorons le manque de civisme de certains citadins. Nous aimerions souligner que le ministère concerné compte venir avec une loi plus sévère afin de contraindre les propriétaires de terrain à s’occuper de ces espaces trop souvent laissés à l’abandon au détriment des voisins et avec les conséquences qu’on connaît. » 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !