Actualités

Les sinistrés des trois centres de refuge rentrent chez eux 

Photo prise dans la journée à Roche-Bois.

Les quelque 338 personnes qui avaient trouvé refuge dans les trois centres opérationnels à travers le pays, mercredi, sont rentrées chez elles à la tombée de la nuit, après l’amélioration du temps. « Les centres sont vides », ont constaté des préposés du ministère de la Sécurité sociale, mercredi vers 20 heures. Les réfugiés, poursuivent-ils, ont regagné leur domicile mercredi après-midi. Ces sinistrés, qui habitent les régions de Roche-Bois, de Résidences La Cure et de Bambous, s’étaient rendus dans les centres de refuge depuis mercredi matin. Leurs logis ont été inondées suite aux fortes pluies. Ils étaient environ 130 adultes et 200 enfants. Les centres de refuge opérationnels sont situés dans les régions de Roche-Bois, résidences La Cure, à Port-Louis, et Bambous.

Selon des renseignements, 148 sinistrés (adultes et enfants) sont issus de Roche-Bois, huit des résidences La Cure et 182 autres dans la région de Bambous. Ce qui fait un total de 338 pour la journée de mercredi. « Nous avons constaté que les sinistrés sont retournés chez eux lorsque le temps s’est amélioré. Les centres de refuge resteront toutefois à leur disposition s’ils désirent y retourner en cas de détérioration du temps », explique la cellule de communication du ministère de la Sécurité sociale.

Si des sinistrés, qui avaient trouvé refuge au centre social de de Roche-Bois avaient pu rentrer chez eux quelques heures plus tard, il nous revient que, tard dans la soirée, d’autres sont revenus au centre. Mais l’établissement étant fermé, ils ont passé la nuit sous la véranda. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !