Magazine

À Les Salines : ballade d’Alexandre Pouchkine au Jardin Robert Edward Hart

Alexandre Pouchkine Le lord-maire Daniel Laurent (à l’extrême g.), l’ambassadeur de la Russie à Maurice Konstantin Klimovskiy (assis en avant-plan) et le ministre Pradeep Roopun entouré d’invités et d’élèves de l’école russe.

Alexandre Pouchkine est le nouveau voisin du révolutionnaire russe Vladimir Lénine, dont le monument érigé à son effigie se trouve au Jardin Robert Edward Hart, à Les Salines, Port-Louis. Le lundi 8 avril, un buste commémoratif du célèbre poète russe y a été dévoilé par le lord-maire Daniel Laurent et le ministre des Arts et de la Culture, Prithviraj Roopun. La cérémonie s’est déroulée en présence de l’ambassadeur russe à Maurice Konstantin Klimovskiy.

La copie du buste d’Alexandre Pouchkine qui trône, depuis le lundi 8 avril 2019, au Jardin Robert Edward Hart, a été sculptée par le Soviétique Mikhail Anikushin (1917-97). Elle est devenue un symbole de l’amitié entre les peuples de la Russie et de Maurice. Son installation à Maurice a été rendue possible grâce au soutien de Serge Nekrassov, directeur du musée national de Pouchkine à Saint-Pétersbourg. Le dévoilement du buste s’inscrit dans le cadre du 220e anniversaire de la naissance d’Alexandre Pouchkine, célébré le 6 juin 2019.

« Ce monument interprète exactement la silhouette de l’écrivain génial de même que son monde intérieur. Quand je suis arrivé à Maurice pour la première fois, j’ai tout de suite été impressionné par le nombre important de monuments dédiés aux personnalités politiques et publiques, ainsi qu’aux chercheurs et aux écrivains mauriciens, anglais, français, chinois et indiens. C’est l’attitude respectueuse des Mauriciens envers leur histoire et leur culture qui m’a impressionné », a déclaré, dans son discours de circonstance, Konstantin Klimovskiy, l’ambassadeur de la Russie à Maurice.

L’installation du buste d’Alexandre Pouchkine au jardin apparaissait alors comme une évidence. Il estime que cela donnera l’occasion à la population de se rapprocher des œuvres du grand poète russe. « Ce sera aussi un moyen de contribuer à renforcer la compréhension mutuelle entre les peuples amis de la Russie et de Maurice », a-t-il souligné.

L’idée d’installer le monument à Maurice a été activement soutenue par l’Association des anciens étudiants des universités russes et soviétiques « MAURUSS » et par son président Ranjit Radha. Des compatriotes qui résident sur l’île et Olga Bogachova, présidente de l’Association des compatriotes russes, ont également apporté leur soutien.

Ce sont le philanthrope russe Konstantin Malofeev et Jérôme Appavoo, directeur exécutif de Holdem Holdings Ltd, qui ont financé la création du buste. C’est Vladimir Popov, directeur de SODIS Travel Company, qui l’a fait transporter à Maurice. La préparation de la base du monument a été réalisée par Billy Wong, directeur de Super Construction Ltd. « Durant la préparation de l’événement, une véritable famille russo-mauricienne a été créée », a conclu Konstantin Klimovskiy.


Ode à Pouchkine

Durant cette cérémonie protocolaire, les élèves de seconde au Lycée La Bourdonnais qui étudient le russe ont récité le poème d’Alexandre Pouchkine intitulé Je revois l’instant merveilleux. Sonali Moorghen, élève en première, l’a repris en langue française tandis que Béatrice Landinaff, élève de terminale, l’a repris en kreol.

Le show s’est poursuivi avec l’écrivain et poète mauricien diplômé de l’Académie des sciences de Russie, Sheshcoomar Seetohul. Ce dernier a lu un extrait de Mozart et Salieri en kreol. Il est aussi l’auteur d’une série de traductions en kreol des œuvres d’Alexandre Pouchkine. Il en a aussi profité pour faire la lecture de Pouchkine Retrouvée, un recueil de 12 poèmes écrit en 1987 après avoir obtenu sa maîtrise à Moscow. Il a également présenté à l’assistance une copie de Don Juan- Enn Envité An Pyer, sa toute nouvelle traduction.

Ces minutes de poésie ont fait le bonheur des passionnés d’Alexandre Pouchkine, des ressortissants russes et des amis de la Russie, présents pour l’occasion. Ces derniers n’ont pas manqué d’applaudir lorsqu’Evanzhelika et Anastasia, deux élèves de l’école russe, ont chanté et dansé sur les airs des chansons Barynya et Kadril, des performances qui ont marqué la fin de la cérémonie.


130 statues dans 50 pays

En Russie, il y a 150 statues du Pouchkine, voire des bustes et stèles commémoratives. De plus, 130 autres statues se trouvent dans plus de 50 pays. Ses appels à la liberté, à l’humanisme, ses odes à l’amour et à l’amitié qui datent du XIXe siècle touchent les gens de différentes nationalités. Dans l’histoire de la littérature, Alexandre Pouchkine est comparable à Shakespeare, Goethe, Dante, Molière et Rabindranath Tagore.


Le soleil de la poésie russe

En Russie, Alexandre Pouchkine est appelé « le soleil de la poésie russe ». Ses œuvres accompagnent l’homme durant toute sa vie. Dans son enfance ce sont les contes. Dans l’adolescence c’est un lyrique amoureux. Dans sa jeunesse, ce sont les histoires et les poèmes. À l’âge adulte ce sont des pièces. Les opéras russes les plus connus sont apparus grâce aux œuvres de Pouchkine : « Boris Godounov », « Evgeniy Onegin », « La Dame de Pique ». Alexandre Pouchkine est aussi le créateur de la langue russe moderne. Ses travaux approfondis sont poèmes, pièces, contes et œuvres historiques, tous enrichis en amour, sagesse, humeur et culture. Ils ont été traduits en plus de 200 langues, dont le kreol morisyen.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor