Live News

Les passagers de Singapour, Malaisie, Thaïlande et Japon sous haute surveillance

Si l’ensemble des passagers arrivant à Maurice doivent passer par des vérifications, ceux de Singapour, de la Malaisie, de la Thaïlande et du Japon sont placés sous haute surveillance. En cas de fièvre, ils seront directement transférés vers un des centres de quarantaine du pays, indique le ministère de la Santé.

Ces quatre pays sont aussi les plus susceptibles à être les prochains sur la liste des pays et régions prohibés par Maurice. Pour l’heure, la Chine, la Corée du Sud et quatre provinces italiennes y sont déjà.

À jeudi, le nombre de cas confirmés au Japon avait dépassé les 170. Cinq morts avaient été enregistrés. À Singapour, il y avait quatre-vingt-treize cas. En Malaisie, vingt-deux patients ont été enregistrés. En Thaïlande, il y a eu quarante cas confirmés.

Un paquebot qui venait à Maurice dérouté vers le Mozambique

Après avoir visité le Japon et le Viêtnam, le paquebot MV World Odyssey, opéré par « Semester at Sea » et transformé en campus flottant, a rebroussé chemin, alors qu’il était en route vers Maurice. Il devait d’abord faire escale aux Seychelles, avant de mouiller à Port-Louis. Le bateau a plusieurs centaines d’étudiants américains à son bord.

Le commandement du bateau a jugé plus sage de mettre le cap vers le Mozambique. Étant passé par le Japon, zone à risque pour le Covid-19, le ministère de la Santé seychellois ainsi que la Seychelles Port Authority ont prévenu le commandant que son bateau allait être interdit d’entrée.

Anticipant une même réaction au niveau de la Mauritius Ports Authority, les administrateurs du MV World Odyssey ont préféré ne pas tenter leur chance.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP