Live News

Les Nations unies prennent position contre la carte biométrique

Photo d'illustration

Le Comité des droits de l'homme des Nations unies considère que la législation mauricienne de 2013 sur la carte d'identité nationale viole le droit à la vie privée de ses citoyens, car il n'existe pas de garanties suffisantes quant à la protection des empreintes digitales et des autres données biométriques.

Cette décision fait suite à la plainte d’un Mauricien de 67 ans qui déplore que le système de carte d'identité biométrique porte atteinte à sa vie privée, telle que garantie par la Constitution mauricienne et le Pacte international relatif aux droits civils et politiques. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !