Live News

Les membres d’équipage mauriciens à bord du bateau de croisière Island Princess veulent rentrer au pays

Les neuf membres d’équipage mauriciens à bord du bateau de croisière Island Princess lancent un appel au gouvernement d’approuver la demande de leur compagnie d’accoster dans le port à Maurice. La démarche a été entamée depuis le 9 mai dernier. Le bateau est attendu vers le 20 mai à Port-Louis. 

La demande est formulée dans un courriel adressé aux autorités mauriciennes par le responsable des ressources humaines de la compagnie. Les Mauriciens pourraient être déposés dans le port au moyen des canots de sauvetage.

Nos compatriotes donnent, eux, l’assurance qu’ils ne représentent aucun risque potentiel pour le pays. « Nous faisons des check-up régulièrement et aucun cas positif n’a été recensé pour heure. Notre compagnie est prête à fournir  les preuves médicales au gouvernement mauricien à ce sujet. » 

« Nous attendons une réponse positive de la part du gouvernement », précise pour sa part Kavita, membre de l’équipage.

 Tout un protocole à suivre

Sollicité pour une réaction Karl Mootoosamy, conseiller au ministère des Affaires étrangères explique que la direction des compagnies de croisière a la responsabilité d’entamer les démarches pour obtenir l’autorisation d’accoster. Il faut le faire, dit-il, avec un préavis de deux à trois semaines, selon le protocole en vigueur en raison de la crise sanitaire.

« Nous avons un cordon de protection à respecter pour nous assurer que tout rapatriement ait lieu en toute sécurité avec un protocole spécial pour les bateaux. La lettre de demande d’autorisation doit être adressée au secrétariat du ministère des Affaires étrangères et au bureau du Premier ministre.

Par la suite, ces cas sont dirigés au Covid-19 Commitee chargé de la mise en place des procédures d’accueil.

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !