Bollywood

Les inondations meurtrières au Kerala : Shah Rukh Khan, Akshay Kumar et Big B font des dons pour sauver cet État

Le bilan des inondations au Kerala, les plus graves qu’ait subies cet État du sud de l’Inde depuis un siècle, est passé à 357 morts, ont annoncé les autorités locales, le dimanche 19 août. 350 000 personnes sinistrées ont dû, par ailleurs, se réfugier dans quelque 3 000 camps d’urgence. Tout Bollywood se mobilise pour venir en aide aux sinistrés.

Meer Foundation, l'organisation du bien-être de l'acteur Shah Rukh Khan qui a aidé pour la bonne cause à plusieurs reprises dans le passé, a pris une autre bonne décision. Elle a fait un don de Rs 2,1 millions au Chief Minister Distress Relief Fund du gouvernement de Kerala. La Meer Foundation a été baptisée au nom du père de l’acteur qui est très actif pour venir en aide aux victimes des agressions d'acide.

Priyadarshan, Akshay Kumar, Jacqueline Fernandes et Amitabh Bachchan ont également fait des dons financiers au Chief Minister Distress Relief Fund en remettant des chèques. Les pluies de mousson ont débuté au Kerala, depuis le 29 mai. Cette région très touristique du sud de l’Inde subit depuis la fin du mois de mai des pluies torrentielles qui ont déclenché des glissements de terrain et des inondations soudaines emportant des villages entiers. Des dizaines de barrages et de réservoirs ont dû être ouverts, car le niveau des eaux avait atteint un seuil dangereux, inondant de nombreux villages situés en aval. De nombreuses routes et 134 ponts ont également été endommagés, isolant par ailleurs des districts entiers dans les zones de collines du Kerala qui sont les plus affectées.

Des bateaux de l’armée et des militaires ont été envoyés dans cette ville, où selon les médias des corps ont été découverts. Un représentant de la ville à l’Assemblée du Kerala, Saji Cheria, a dit craindre à la télévision Asianet TV un bilan d’au moins cinquante morts dans sa ville et a éclaté en sanglots en réclamant des hélicoptères pour sauver les habitants.

Des hélicoptères ont été engagés pour larguer des stocks d’eau potable et de nourriture sur des zones isolées et des trains chargés d’eau potable ont aussi été envoyés vers le Kerala. Alors que des milliers d’hommes de l’armée de terre, de la marine et de l’armée de l’air sont à pied d’œuvre, le chef de l’exécutif du Kerala a demandé des financements supplémentaires ainsi que l’envoi de 20 hélicoptères et de 600 bateaux à moteur en plus de ceux sur le terrain.