Live News

Les entreprises étrangères autorisées à pêcher dans les eaux mauriciennes : le Syndicat des pêcheurs monte au créneau

La mesure budgétaire visant à autoriser les entreprises étrangères à pêcher dans nos eaux est fortement décriée par le Syndicat des pêcheurs. Celui-ci déplore le manque de considération du gouvernement à l’égard des pêcheurs. 

«Nous nous attendions à des mesures fortes pour sauver le secteur de la pêche. Mais le gouvernement a fait le contraire», s’insurge Judex Rampaul, président du Syndicat des pêcheurs. Il animait une conférence de presse, ce mercredi 20 juin, pour dénoncer le projet d’ouvrir nos eaux aux sociétés étrangères afin qu’elles puissent pratiquer la pêche. Cette mesure a été annoncée par le Grand argentier jeudi dans son Budget 2018-2019. 

Pour Judex Rampaul, la communauté des pêcheurs est consternée car elle attendait du soutien pour pouvoir quitter le lagon et aller en haute mer. «Si sa pou al koumsa, sekter lapes pou al mor. Boukou dimounn pou vinn chomeur», prédit le Syndicat des pêcheurs. 

Judex Rampaul estime que c’était l’occasion de mette fin à l’assistanat auprès de l’Union européenne et permettre aux pêcheurs de devenir des entrepreneurs.