Actualités

Les élèves de DIS-MOI Medco visitent les résidentes de Passerelle

Les élèves de DIS-MOI Medco

Il est 8h30, ce vendredi 7 septembre et le mauvais temps n’a pas pour autant diminué l’ardeur des 30 membres du club DIS MOI de Medco Cassis. En effet, le bus spécial va les acheminer à Highlands afin de visiter les pensionnaires de Passerelle. La deuxième partie de la journée sera consacrée à la relaxation sur la place de Flic-en-Flac et une visite au phare encore opérationnel d’Albion.

En arrivant à Passerelle, les filles sont accueillies par Lilette Moutou, gérante du centre. Après une rapide présentation des femmes qui y résident, Lilette explique aux élèves le mode de fonctionnement de l’organisation.
Les filles de DIS MOI Medco n’hésitent pas à prendre les bébés dans leurs bras et interagir avec les pensionnaires. Chacune des femmes à Passerelle a eu, on se le doute, une traversée difficile. Certaines des filles de Medco qui n’ont pas toutes une vie à l’eau de rose, avec des situations familiales parfois dures, ne demeurent pas insensibles à leur situation.

Au centre Marie et Lilette, responsable d’Un abri pour elles entourées des filles de Medco
Au centre Marie et Lilette, responsable d’Un abri pour elles entourées des filles de Medco

La présidente et fondatrice de Passerelle intervient et dans un témoignage bouleversant raconte son enfance difficile et ce qui l’a motivée à fonder Passerelle. Les filles et leurs enseignants écoutent religieusement ses explications. Elles nous avoueront par la suite combien elles ont été touchées. Mais l’heure est maintenant à la récréation. Certaines filles jouent au foot avec leurs enseignants, d’autres discutent de ce qu’elles ont vu, appréhendé jusqu’ici, alors que d’autres encore partageant leur expérience avec les pensionnaires.

C’est bientôt l’heure du repas et tout ce beau monde partage de délicieux ‘dholl puris’ fondants. Le corps rassasié, les filles se préparent au départ qui va bientôt sonner. Embrassades et adieux touchants de toutes parts. Petit moment d’émotion, entre les ados, les pensionnaires et leurs bébés.

Partie de foot.
Partie de foot.

Toutes les filles de DIS MOI étaient unanimes à dire que cette classe hors des classes avait enrichi et embelli leur vie. À quand une autre sortie pédagogique Monsieur?

Anais Letourdie : « Il faut agir, le gouvernement ne peut tout faire »

Anais LetourdieAnais Letourdie est une jeune fille discrète, mais qui a des idées bien claires sur comment le monde devrait être fait. Présidente du club DIS-MOI Medco, elle nous livre quelques réflexions.

Qui est Anais?
Je suis la benjamine d’une grande famille de 8 enfants. J’habite à Pointe-aux-Sables. Je suis en Form V au collège Medco Cassis et suis présidente du club DIS-MOI Medco, une petite organisation qui regroupe 35 filles du collège.

Pourquoi cet engagement pour les droits humains ?
Parce que je suis humaine et je vis avec des êtres humains, tout simplement ! Je pense que les droits humains devraient intéresser tout le monde. Cela consiste avant tout à connaître ses droits afin de se battre pour les promouvoir et les faire respecter. En tant que citoyens, nous devons apprendre dès les bancs de l’école ce que sont nos responsabilités et agir pour bâtir un monde plus juste et égalitaire.

Qu’as-tu appris de cette sortie à Passerelle?
Cette sortie nous a démontré le travail utile que mènent les ONG. Le gouvernement ne peut pas tout accomplir et Passerelle encadre ces femmes sans domicile fixe qui n’ont pas eu de chances dans la vie. Le centre les accueille, les réconforte et leur permet de repartir avec plus de force, sur de nouvelles bases. Cette sortie m’a aussi montré l’esprit d’entre-aide et la solidarité humaine. La société compte beaucoup de gens égoïstes et indifférents, mais il existe aussi des êtres humains formidables sur cette terre.

Le mot de la fin
Je remercie au nom de mes amis du club DIS-MOI Medco et l’administration du collège et son recteur monsieur Bhagwandass Bhoyroo qui nous donne toutes les possibilités de nous épanouir au collège à travers ce genre d’activité. Nous organiserons bientôt une causerie sur les droits des personnes âgées, avec la venue de Vijay Naraidoo de DIS-MOI.


Le recteur Bhagwandass Bhoyroo : « Je suis fier de voir ces jeunes s’engager »

Bhagwandass Bhoyroo

D’emblée, je voudrais féliciter Anais Letourdie et son équipe du DIS-MOI Club d’avoir organisé cet événement. Le collège Medco Cassis est fier de voir des filles si jeunes s’engager socialement. L’administration encourage toutes ces initiatives qui aident l’apprenant à comprendre le monde dans sa vaste complexité.

Lilette Moutou, gérante d’Un Abri pour Elles

« Nous recevons de plus en plus d’appels de détresse de femmes qui ont besoin d’un abri en toute urgence. Nous faisons de notre mieux pour en accueillir le maximum. Nous avons mis sur pied tout un programme de réhabilitation que nous peaufinons avec des professionnels. Nous faisons appel aux volontaires pour nous aider dans cette mission. Numero de Passerelle : 5 882 1000