Live News

Les Drug Tests opérationnels dans deux semaines 

Les autorités l’attendaient. Les Drug Tests auxquels seront soumis les automobilistes deviendront une réalité dans deux semaines. C’est ce que prévoit le Road Traffic (Amendment) Act 2019 (Amendment) Bill qui a été voté sans amendements le mardi 17 mai 2022 à l’Assemblée nationale. Le ministre du Transport, Alan Ganoo, a souligné que les kits de dépistage de salive et d’urine qui seront utilisés par la police ont déjà été achetés. Idem pour les appareils mesurant les drogues présentes dans les fluides corporels et les échantillons de sang qui seront utilisés par le Forensic Science Laboratory (FSL).

La Road Traffic (Amendment) Act 2019, qui a modifié la Road Traffic Act, prévoit que le kit de test salivaire pourra dépister sept types de drogues et le kit de test urinaire six types. 

« Les équipements de la police et du FSL testant la salive, l’urine et le sang peuvent détecter des drogues, telles que les amphétamines, le benzoylecgonine, la cocaïne, le cannabis, l’acide lysergique diéthylamide (LSD ; NdlR), la MDMA (ecstasy ; NdlR), la méthylamphétamine et l’héroïne. Ils peuvent aussi déceler des médicaments thérapeutiques, tels que le clonazépam, le diazépam, le flunitrazépam, le lorazépram, la méthadone, la morphine et l’oxazépram » a expliqué le ministre. Il a ajouté que les analyses que mènera le FSL serviront à confirmer les premiers résultats, précisant que tous les types de drogues, y compris celle de synthèse, seront décelés. « Les résultats seront utilisés comme preuves devant des cours de justice. » 

Alan Ganoo a indiqué que selon les statistiques du FSL, le nombre d’accidents de la route mortels où des drogues ont été détectées dans les fluides corporels des automobilistes impliqués était de 56 en 2017, 43 en 2018, 26 en 2019, 48 en 2020 et 21 en 2021.

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !