Live News

Les confidences de PEM, le Père Noël mauricien : «Je ne savais même pas ce que c’était la Noël»

Philippe Edwin Marie

Il a accepté de faire tomber sa barbe en une heure pour s’ouvrir à cœur ouvert à nous. Philippe Edwin Marie, plus connu comme PEM, qui incarne le rôle du Père Noël depuis des années, nous livre ses petites confidences.

« Ni mettre un masque, ni porter une barbe. Enfile seulement un costume rouge et tu es le portrait craché du Père Noël », lui avait dit quelqu’un un jour. Ainsi démarre l’histoire de PEM et le Père Noël.

Sculpteur de profession, cet homme de 76 ans n’avait aucune idée d’endosser un jour le costume du Père Noël. Il n’avait jamais vécu un Christmas Day, avec un arbre de Noël, des cadeaux et n’avait jamais connu ce personnage si mystique qu’est le Père Noël! « J’avais grandi dans des familles d’accueil, on m’avait trimballé de famille en famille. Je ne savais même pas ce qu’était le jour de Noël », nous confie PEM.

Mais, un beau jour, la vie lui a souri. Sa ressemblance avec le véritable Père Noël était tellement frappante qu’on lui avait proposé d’endosser son costume pendant les festivités de décembre. Et la magie de Noël s’était tout de suite opérée en lui, réparant ainsi le cœur brisé de cet orphelin qui n’avait pas eu une enfance facile.

« Je garde un très mauvais souvenir du 24 décembre. Je me souviens qu’un jour mon père adoptif avait invité tous ses fils et ses employés pendant plusieurs jours dans un campement à l’occasion de la Noël. Mais, pour je ne sais quelle raison, il m’avait laissé seul dans un ‘godown’ (entrepôt). Mo leker tinn vinn gro ek monn rest plore kouma enn tibaba », nous raconte-t-il les larmes aux yeux.

Plus tard, à travers ce rôle du Père Noël, PEM a enfin pu trouver du réconfort durant cette période de festivités. Si bien que cela a pu effacer ce souvenir amer qui était enfoui au plus profond de lui. « Quand je vois les enfants, mauriciens comme étrangers, qui courent derrière moi et qu’ils m’appellent Père Noël, c’est une sensation de grande joie et de bonheur qui me transperce le cœur. » 

Cela fait maintenant sept ans que PEM prend la place du Père Noël. Chaque année, il repart la tête plein de souvenirs, les uns plus mémorables que les autres. Mais quel est donc le souvenir qui lui a le plus marqué ? À cette question, il répond en riant qu’il entend encore la demande de ce petit garçon qui lui avait demandé de lui donner une petite sœur. Sans oublier cette dame de 70 ans qui était heureuse de me voir avec les enfants et qui disait que « je suis contente d’avoir enfin rencontré le vrai Père Noël et de retrouver la magie de Noël ».  De plus, ajoute-t-il, une des questions qui revient chaque année : « Les enfants me demandent toujours si je suis le vrai Père Noël ».

PEM a aussi une pensée spéciale pour les adultes qui ont perdu leur âme d’enfant. Il les invite à ranimer cette flamme qui s’endort dans leur cœur durant cette période de Noël. « Avec notre train-train de vie, nous avons tendance à perdre notre âme d’enfant. La lumière de Noël est là pour nous réchauffer et nous illuminer. Noël n’est pas que pour les enfants, mais pour tout le monde, y compris les grands », souligne notre Père Noël mauricien. Ce dernier ne manque pas de conseiller aux parents de favoriser des jouets plutôt éducatifs : livres d’histoire ou instruments de musique, entre autres. Il les invite surtout à passer un bon moment en famille, « sans rester scotcher à votre portable, mais en privilégiant le moment présent ». 

Son souhait pour l’année 2020 est qu’elle soit une meilleure année, avec moins de morts sur nos routes et moins de violences envers les femmes.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !