Techno

Les chevaux de Troie en tête des menaces en ligne les plus dangereuses en 2017

A eux-seuls, les chevaux de Troie cumulent 60% des menaces répertoriées par Avira, avec plus de 788 millions de détections sur les huit premiers mois de 2017. Pour rappel, il s'agit de programmes malveillants qui se font passer pour des programmes utiles afin d'être téléchargés et installés en masse. Les plus connus, médiatisés, sont les ransomwares, ces redoutables logiciels qui chiffrent et prennent en otage les données personnelles, à récupérer ensuite via une clé contre une somme d'argent.

Le deuxième type de menace le plus répandu concerne les kits d'exploitation, avec plus de 222 millions de cas recensés par Avira. Il s'agit ici pour les pirates d'exploiter une faille de sécurité, une vulnérabilité non corrigée dans un logiciel installé sur l'ordinateur de la victime. Ils sont principalement distribués via des sites infectés ou par e-mails.

Suivent les applications potentiellement indésirables (PUA), avec 173 millions de détections. Plus ou moins dangereux, ces programmes sont téléchargés principalement à l'insu de l'utilisateur, parallèlement à une application légitime. Ils sont souvent malicieusement intégrés au processus de téléchargement et d'installation.

Vient enfin, avec quelque 131 millions de mentions, la technique dite d'hameçonnage, qui prend la forme d'imitations de sites d'institutions ou de marchands en ligne, en réalité frauduleux. Ils sont à même de recueillir des informations personnelles comme des numéros de cartes bancaires. La majorité du temps, les liens vers ces faux sites sont communiqués par e-mail ou SMS.

Les chiffres communiqués par Avira correspondent à la période janvier-août 2017.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !