Actualités

Les Chagossiens refusent le package britannique de Rs 1,9 milliard

Pas question d’accepter l’offre de Rs 1,9 milliard (40 millions de livres sterling) du gouvernement britannique faite le 16 novembre 2016  à la communauté chagossienne. En revanche, ils réclament une ‘lump sum’ et une pension à vie, sans remettre en question leur droit de retour aux Chagos.

Olivier Bancoult, au nom du Groupe Refugiés Chagos, a remis deux lettres au Haut-commissariat britannique à Maurice, mercredi, pour confirmer son rejet de l’offre britannique. La première adressée à Jonathan Drew, le Haut-commissaire, et l’autre destinée à John Kitter, directeur du Foreign and Commonwealth Office.

Pour Olivier Bancoult, ce « cadeau » des Britanniques « est un piège ». Il précise aussi que cette somme n’était pas destinée à être partagée entre les Chagossiens, mais plutôt pour des développements infrastructurels, tels que l’aménagement de toilettes et autres.

« Nous avons notre dignité et nous ne sommes pas à vendre », a expliqué le leader du Groupe Refugiés Chagos à ceux qui l’accompagnaient au Haut-commissariat. Et d’affirmer que les Chagossiens demandent au gouvernement britannique de leur verser une pension à vie ainsi qu’une « lump sum », et qu’il n’est nullement question de remettre en cause le droit de retour des Chagossiens dans leur archipel.

Rappelons que la ministre des Affaires étrangères britanniques, Joyce Anelay, avait déclaré en novembre 2016  que « le gouvernement s’est prononcé contre la réinstallation des Chagossiens sur le territoire britannique de l’océan Indien pour des raisons de faisabilité, d’intérêt en matière de défense et de sécurité, et de coût pour les contribuables britanniques ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !