Live News

Les bobards de Bérenger

Image d'archives. Paul Bérenger animant une conférence de presse

Lors d’une conférence de presse, le week-end dernier, le leader du MMM a qualifié de « mise en scène » l’opération de l’Adsu à Grand-Baie qui a abouti à la saisie de 110 kg de drogue d’une valeur marchande de Rs 1,6 milliard. Étayant ses dires, Bérenger a affirmé qu’un représentant de ION News de même qu’un journaliste du Défi Media filmaient l’événement à bord d’un hélicoptère de la police. En ce qui concerne Le Défi, il a ajouté ne pas être sûr mais a quand même jeté le nom de notre groupe en pâture. 

LDMG est en mesure d’affirmer que cette « information » relève, pour reprendre un vocabulaire cher à M. Bérenger, d’une « fausseté absolue et infecte ». 

Aucun journaliste de notre groupe ni de ION News n’a voyagé en hélicoptère lors du raid de la police. Mais que M. Bérenger se rassure : LDMG ne va pas le poursuivre pour « diffusion of false news », un délit au criminel qui encourt une peine d’emprisonnent. (Et que même lui, « fou de la Démocratie » n’a pas été en mesure d’abroger en tant que Premier ministre et senior Partner sous différents régimes travaillistes et MSM - malgré les promesses répétées.) Il devrait simplement se garder d’écouter et surtout débiter tous les bobards que lui racontent les journalistes-politiciens, dont l’un qui le fréquente assidûment depuis quelque temps.