Live News

Les banyans sans WAP : La pêche est autorisée mais les poissons ne s’écoulent pas

Ils se sentent laissés pour compte depuis le début de ce deuxième confinement. Des poissonniers, aussi connus comme banyans, du Sud-est de l’île Maurice réitèrent leur demande pour des Work Access Permits (WAP), après presque une semaine. Les pêcheurs sont autorisés à reprendre la pêche depuis lundi 29 mars 2021, mais la vente des ourites et des poissons reste bloquée faute de WAP dans plusieurs points de vente du Sud-est.

Pour écouler leur produit et espérer générer des revenus, l’un des banyans a commencé à vendre ses fruits de mer à Mahébourg, mais il s’est vite fait verbaliser ce samedi matin 3 avril 2021. La chaine de distribution de ces produits de la mer est perturbée dans cette région.

« Quand nous sortons pour aller chercher les poissons auprès des pêcheurs, des garde-côtes nous arrêtent. Je comprends qu’ils font leur travail mais le problème c’est que les pêcheurs peuvent travailler mais pas les banyans. Je ne sais pas comment faire », explique un banyan de Mahébourg sous le couvert de l’anonymat.

La seule alternative pour ces banyans, toujours en l’attente de WAP, serait un document provisoire des bureaux de la pêche des régions respectives, propose Sarifa, une banyan. « Cela fait huit mois que nous ne pouvons pas travailler à cause du naufrage du Wakashio et maintenant les gens ne peuvent pas sortir. Nous avons fait des applications pour des WAP, mais en attendant les bureaux de la pêche pourraient nous délivrer des papiers provisoires », lance-t-elle.

Contacté par Radio Plus, le Ministère de l’Economie océanique et de la Pêche affirme que seul le WAP est autorisé pour les opérateurs autres que les pêcheurs. Les banyans sans WAP sont invités à se tourner vers la plateforme BeSafe Maurice pour l’obtention de ces laissez-passer.

 

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !