Live News

Leptospirose : cinq décès enregistrés

La leptospirose continue à faire des ravages. Depuis le 11 janvier de cette année, 28 cas ont été enregistrés. On dénombre également cinq décès. Le ministère de la Santé signale cinq cas actifs. La vigilance reste de mise.

On dénombre actuellement cinq cas actifs de leptospirose à Maurice. Cette information a été communiquée par le ministère de la Santé le mercredi 15 mai. Les régions où ces cas ont été détectés sont : Piton, Crève-Cœur, Ste-Croix, St-Hilaire et Quatre-Bornes. Tous les patients sont hospitalisés.

Par ailleurs, le ministère de la Santé signale que cinq décès ont été attribués à la leptospirose. Les personnes qui ont succombé à la maladie souffraient toutes de multiples comorbidités.

Le ministère de la Santé rappelle que la leptospirose est une maladie bactérienne qui touche les humains et les animaux. Ses principaux porteurs sont les rongeurs, en particulier les rats, qui excrètent la bactérie dans leur urine.

« La leptospirose peut être contractée lorsqu’une personne entre en contact avec de l’eau contaminée par l’urine de rongeurs qui pénètre dans le corps par les yeux, le nez, la bouche et la peau craquelée », souligne le communiqué. 

Le ministère de la Santé ajoute que le nombre de cas de leptospirose peut augmenter après des inondations ou passage de cyclones et autres phénomènes climatiques entraînant des grosses pluies et des accumulations d’eau.

La vigilance rehaussée

La vigilance a été rehaussée au niveau des mairies après les récents cas de leptospirose détectés dans l’île. On indique que le nettoyage des terrains vagues et la dératisation sont effectués par des entrepreneurs du privé. Ces derniers effectuent des inspections avant d’installer des appâts empoisonnés, surtout dans les environs des marchés. « Le Rodent Control est ongoing », explique Dooshiant Ramluckhun, maire de Quatre-Bornes, dans une déclaration à Radio Plus, mercredi. Même son de cloche du côté d’Issop Nujuraully, le lord-maire, qui explique que cela fait plus d’un an que des « Rodent Control » se fait aux abords du marché central. 

Par ailleurs, une campagne de dératisation est en cours dans les régions concernées. C’est la Rodent Control Unit sous l’égide du ministère de la Santé qui a été mise à contribution pour cet exercice.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !