Live News

L'émouvant témoignage de la Chagossienne Liseby Elysé à La Haye : «Inn deracine nou kouma bann zanimo»

Les larmes aux yeux, Liseby Elysé s'est exprimée ce lundi après-midi 3 septembre. Son témoignage vidéo a été diffusé à la Cour internationale de Justice (CIJ) de La Haye, au Pays-Bas, lors des auditions dans le cadre de l'avis consultatif demandé par l’Assemblée générale des Nations unies sur les implications légales de l’excision des Chagos du territoire mauricien en 1965.

Cette Chagossienne a raconté comment sa famille et elle-même ont été expulsées de l'archipel Chagos, un soir au cours de 1965. 

«Inn deracine nou kouma bann zanimo», se souvient-elle. 

Née le 24 juillet 1953, Liseby Elysé dit avoir été forcée à quitter son île natale lors de l’excision des Chagos du territoire mauricien. Elle était alors enceinte de quatre mois. Selon son récit, elle a perdu son bébé en raison du trauma qu'elle a subi après le détachement de «son île paradisiaque». 

«Laba dimoune ti ena travay. Nou ti pe manze tou seki fre», a raconté Liseby Elysé. Elle dit toutefois garder espoir de pouvoir retourner sur son île natale. 

Son témoignage a été suivi avec beaucoup d'attention par plusieurs membres de la communauté chagossienne au Centre du Groupe des Réfugiés Chagossiens, à Pointe-aux-Sable.

Certaines personnes n'ont pu s'empêcher de verser des larmes au moment elle a raconté, avec moult détails, la dure épreuve vécue par les Chagossiens lors de l'excision de l'archipel du territoire mauricien. 

«Justice doit être faite», souhaite Liseby Elysé.