Live News

Législatives du 7 novembre : des élus du GM souhaitent que la Judicial Review de Bhadain soit entendue en priorité

La demande de révision judiciaire [Judicial Review] du leader du Reform Party, Roshi Bhadain, réclamant l'annulation des résultats des législatives du 7 novembre 2019, a été au centre des débats, lors de l'appel des pétitions électorales déposées par l'opposition, en Cour suprême ce lundi matin 27 janvier. 

Pratiquement tous les élus du gouvernement, qui sont concernées par les pétitions électorales, souhaitent que la demande de révision judiciaire de Roshi Bhadain soit entendue en priorité, c'est-à-dire avant que les pétitions électorales ne soient examinées par la Cour.

La date à laquelle la « judicial review » sera débattue sera communiquée par voie circulaire, explique Roshi Bhadain. 

Le leader du Reform Party réclame l'annulation des résultats des législatives du 7 novembre 2019. C'est le lundi 13 janvier qu'il avait déposé sa demande de révision judiciaire devant la Cour suprême. Il demande aussi à l’instance judiciaire d’ordonner au Commissaire électoral et à l’Electoral Supervisory Commission (ESC) de permettre à tous les électeurs légitimes, qui « ne figuraient pas sur le registre électoral de 2019 », de s'inscrire rapidement et de « publier un registre électoral précis ».

D’autre part, l’affaire des pétitions électorales, des circonscriptions 1,8,9,10,13,14,15,16,17 et 19 a été renvoyée au 17 février. L'opposition PTr, MMM et PMSD contestent les résultats des dernières élections générales dans une dizaine de circonscriptions.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !