Législatives 2019

Législatives 2019 - L’heure est au bilan : zoom sur les circonscriptions Nos. 5 et 6

Les invités de l’émission Explik ou Ka bilan du lundi 21 octobre 2019 étaient Sharvanand Ramkaun de l’Alliance Morisien et Jean-Marc Ah-Foo, candidat du MMM, qui seront candidats dans la circonscription No. 5. Ils ont fait le bilan de la circonscription aux côtés de l’animatrice Mélanie Valère-Cicéron.

Circonscription No. 5

Pamplemousses / Triolet

Jean-Marc Ah-FooLa circonscription No. 5 est celle qui compte le plus grand nombre de votants, soit un total de 65 115. Après des victoires consécutives du Dr Navin Ramgoolam, le leader du Parti Travailliste, dans cette circonscription, les législatives de 2014 ont vu l’élection de trois membres de l’Alliance Lepep (MSM/ML/PMSD). Élu en troisième position en 2014, avec 23 589 voix, le PPS et député sortant de cette circonscription, Sharvanand Ramkaun, était sur le plateau d’Explik ou Ka bilan lundi. Il sera à nouveau candidat avec le MSM pour les élections générales le 7 novembre prochain. Jean-Marc Ah-Foo, néophyte, qui sera candidat dans la même circonscription sous la bannière du MMM, a également participé à l’émission. Les représentants de l’Alliance Nationale étaient quant à eux absents puisqu’au même moment les candidats de cette alliance étaient présentés à l’hôtel Maritim.

Durant son intervention, Sharvanand Ramkaun a expliqué « qu’auparavant il y avait dans cette circonscription un Premier ministre et deux ministres. Cette fois, il y a un ministre, un député et un Private Parliamentary Secretary (PPS). Les travaux qui ont été effectués dans la circonscription sont énormes. Il y a 14 villages et 18 centres de vote. Durant les dernières années et avant les élections de 2014, il n’y avait pas de développements. Nous avions fait un constat de la situation et noté les manquements. Et après notre victoire, nous avons initié des actions pour réaliser ces projets. Parmi, 33 projets à Triolet, 12 à Pamplemousses et Bois-Rouge et six autres à Baie-du-Tombeau ». 

Sharvanand RamkaunSharvanand Ramkaun a ajouté que depuis 1994, il y avait des problèmes de logement à Baie-du-Tombeau. « Nous avons effectué une visite des lieux en ce qui concerne les habitants de longères en tôle. Des discussions ont eu lieu et ces personnes, dont 90 familles, ont été relogées temporairement. La construction des logements est en cours. Normalement, ils devront avoir leur maison au plus tard au début de l’année prochaine. Nous avons laissé notre empreinte dans plusieurs villages », a fait ressortir le représentant de l’Alliance Morisien.

Jean-Marc Ah-Foo est d’accord sur les travaux de développements avancés par le PPS sortant de la circonscription. Toutefois, il a indiqué que lors de leurs exercices de porte-à-porte, ils ont constaté beaucoup de tristesse et de désolation autour d’eux. « Kot nou pase dimoun fer konplint. Pa pe gagnn delo 24/7. Certaines personnes se sentent délaissées. Je suis un habitant de Baie-du-Tombeau, plusieurs gouvernements ont pris le pouvoir, mais pas grand-chose a été fait, par exemple par rapport aux drains à Elizabeth-Ville ». Il indique qu’au niveau des loisirs, « il ne faut pas seulement procéder à la création de terrains de jeux et les laisser ainsi. Il faut aussi des projets qui peuvent aider les jeunes à se tourner vers l’informatique puisqu’ils ont le potentiel. Cela permettra d’éradiquer les problèmes de la drogue ». 

Pour répondre à son adversaire politique qui parle de délaissement, Sharvanand Ramkaun a répondu qu’il s’agit certainement des nombreux squatteurs ou des développements qui ne peuvent malheureusement pas avoir lieu tant qu’ils n’ont pas été régularisés. Concernant la régularité de l’eau, il a indiqué que l’eau est approvisionnée régulièrement et qu’il y a peut-être eu une panne. « À ma connaissance, il n’y a pas de problème comme mentionné par Jean-Marc Ah-Foo au sein de la circonscription », a-t-il souligné.

Inondations

La circonscription No. 5 a été l’une des régions le plus souvent touchée par les inondations lors de la saison des pluies. À ce propos, Sharvanand Ramkaun a expliqué qu’il y a de nombreux drains qui doivent encore être construits même si certains projets ont été complétés. « À la Résidence Nelson Mandela à Terre-Rouge, il y aura bientôt des drains qui seront complétés. Tous les projets ne peuvent pas être complétés en même temps. Il faut aussi souligner qu’en cours de route certains projets ont été mis en veilleuse pour compléter les travaux prioritaires. Certains grands entrepreneurs sont tellement pris par d’autres projets qu’ils ne peuvent pas tout faire. » 

Le candidat du MMM est catégorique. Jean-Marc Ah-Foo a déclaré qu’il faudrait faire une opération coup de poing afin de régler ce problème une fois pour toutes. « On ne peut plus effectuer des projets bout par bout. Les gens en ont ras-le-bol. Il y a beaucoup de petits entrepreneurs qui peuvent effectuer ces travaux, mais ils n’ont pas la possibilité de le faire parce que l’occasion ne leur est pas offerte par le gouvernement. »


Questions des auditeurs

  • Mahen de Triolet 
    « La route menant au marché de Triolet est pitoyable. Depuis 5 ans, il n’y a pas eu de développement en ce sens. »

    Sharvanand Ramkaun : Les projets dans la région de Triolet sont axés sur les jeunes. Il y a la construction d’un Health Track, un terrain de futsal a été créé à Triolet et un autre à Solitude, un Youth Centre à l’arrière d’une Mediclinic. Le projet de cette route évoquée par l’auditeur est en cours. La Traffic Management & Road Safety Unit (TMRSU) est en possession des dossiers. Il y aura aussi la construction de trottoirs à cet endroit.  
  • Burty de Baie-du-Tombeau 
    « Je souhaiterais demander au PPS Sharvanand Ramkaun quels sont les travaux qui ont été réalisés à Baie-du-Tombeau. Parce que nous ne voyons pas de développements comme il le mentionne. S’il y en a, ce n’est pas dans l’ensemble de la région ».

    Sharvanand Ramkaun 
    Il y a le terrain de football qui est en construction. Il y a eu le réaménagement du terrain de volleyball à Elizabeth-Ville qui se trouve au centre communautaire de la région. Des lumières ont été installées sur le terrain de football de la Résidence Florida. L’accès à la plage de Fort-Albert à Baie-du-Tombeau a récemment été déclaré public. Il y aura des projets à venir.
     
  • Nitin de Triolet
    « Nous remercions le PPS pour l’introduction du futsal à Triolet. Cependant, lorsque l’entrée était gratuite, il y avait beaucoup de jeunes qui venaient y profiter, mais comme il faut payer à présent, ils se sont un peu désintéressés. »

    Sharvanand Ramkaun 
    R. Nous verrons avec la Mauritius Telecom si une solution peut être trouvée à ce problème. 


Travaux à venir 

Selon le PPS Ramkaun, les travaux à Bois-Rouge ont été retardés, dit-il, parce qu’il y a des procédures concernant l’acquisition de terrain qui doivent être complétées par le ministère des Terres et du Logement et des terres. Le souhait du Premier ministre, c’est qu’il y ait des développements devant la maison de chaque personne, a indiqué le représentant de l’Alliance Morisien. 

Jean-Marc Ah-Foo a ajouté qu’il y a beaucoup à faire. « Nous avons de nombreux projets concernant la protection de l’environnement, le système de débarrassage d’ordures. Nous parlons de tri, mais il n’y a jamais eu de vrais systèmes de tri. Nous comptons aussi reboiser les différentes zones de la circonscription qui sera fait de manière active. Nous allons aussi favoriser la construction de trottoirs et la création d’une cellule de support pour les personnes âgées. »
 


Cap-Malheureux, Fond-du-Sac, Goodlands, Grand-Baie, Grand-Gaube, Petit-Raffray, Poudre-d‘Or, Roche-Terre. entre autres, sont les différents villages qui font partie de cette circonscription. Les deux candidats présents ont parlé sur des projets, mais aussi les failles infrastructurelles de la circonscription.

Circonscription No. 6

Grand-Baie et Poudre-d’Or


Ashit Kumar GungahAshit Kumar Gungah : « Nous avions hérité d’une situation catastrophique » 

« Lorsque nous avons été élus dans la circonscription, une fois sur le terrain nous avons constaté, mes colistiers et moi-même, les nombreuses failles de la circonscription où il n’y avait pas eu de développements durant la période de l’ancien régime et la circonscription était laissée à l’abandon. Nos priorités étaient de soulager les habitants des différents endroits notamment avec des travaux de  drains, trottoirs mais aussi l’éclairage de certains endroits. Les travaux ont pris du temps avant de démarrer car la NDU était endettée de plusieurs milliards de roupies. N’empêche, il y a eu le développement du terrain de football de Poudre-d’Or ainsi que l’aménagement d’un terrain de foot synthétique. À Goodlands, le projet de MUGA en partenariat avec le Mauritius Telecom et les autorités locales visant à créer un coin spécial pour les personnes âgées a été réalisé. « Concernant les drogues, ce n’est pas lorsque nous avons été élus dans la circonscription que la situation s’est détériorée, c’était un problème qui était déjà existant. D’ailleurs, il y a eu par la suite la mise sur pied d’une commission d’enquête. Nous avions hérité d’une situation catastrophique mais petit à petit le travail s’est fait. » 


Madan DullooMadan Dulloo : « La circonscription est méconnaissable, et s’est nettement détériorée »

« J’ai brigué les suffrages pour la première fois en 1976 et j’ai toujours été candidat dans la circonscription excepté pour les législatives de 2014. Lors de ces dernières années, je dois faire ressortir que la circonscription est devenue méconnaissable, et s’est nettement détériorée, que ce soit du point de vue social ou même du point de vue écologique et environnemental mais aussi au niveau de la sécurité de cette région. Les habitants se plaignent aussi de l’état des infrastructures, à commencer par l’incinérateur de Belle-Mont qui n’est pas en état. Le système d’irrigation est aussi en panne dans le Nord, et la production des planteurs a été réduite de plus de 50 % ». Il a également élaboré sur la prolifération de drogue dans la circonscription. « Auparavant il n’y avait pas autant de drogue dans la région. Maintenant, il y a des endroits qui font peur pour s’y aventurer et qui sont en nette détérioration. J’ai eu plusieurs cas où des familles m’ont fait part de leurs doléances à ce sujet, mais nous avons aussi noté beaucoup de chômeurs dans divers endroits de cette circonscription ».

La situation à Fond-du-Sac

Lors de l’émission, il a aussi été question de la situation à Fond- du-Sac. Pour rappel, en début d’année et en 2013, la région a été gravement touchée par les inondations causant de nombreux sinistrés. « Il est clair que le projet a pris du temps avant de se concrétiser. Toutefois, depuis le mois de juin, les premiers coups de pioche ont été donnés pour que les drains puissent être construits. Ces travaux ne sont pas pour le court terme, mais aideront à soulager les nombreuses familles qui ont été victimes des inondations », a fait ressortir Ashit Gungah. « Les procédures de Land Aquisition ont pris énormément de temps en raison des nombreux propriétaires qui étaient à l’étranger ou ceux décédés ». De son côté, Madan Dulloo a salué l’initiative du gouvernement sortant pour la construction des drains, et a critiqué l’ancien régime, soit le PTr, de n’avoir pu construire les drains à temps en 2013 et d’avoir annulé les travaux.

 


Questions des auditeurs

  • Bea – Calodyne : Cela fait 11 ans que j’ai fait la demande d’un lampadaire. On a été cambriolé à plusieurs reprises. À noter que la rue n’est pas privée. 
    Madan Dulloo (MD) : Cela vient confirmer mes dires que plusieurs endroits se retrouvent dans le noir une fois la nuit tombée, même les endroits touristiques tels que Grand-Baie.
    Ashit Gungah - (AG) : Il y a certains moments où il y a eu des travaux d’entretien, ces choses-là sont normalement gérées par le Conseil de district. J’ai également pris note de cette requête pour faire le nécessaire. 
     
  • Zakir - Upper Vale : Il faut revoir les lois concernant les animaux domestiques, les propriétaires n’ont pas la responsabilité de leurs bêtes, c’est un grand danger.
    MD : Il y a eu une réunion avec la MSAW, après un incident au cours duquel un chien avait attaqué des voisins. Il y a des manquements importants dans les institutions qui ne fonctionnent pas comme il se doit. 
    AG: J’ai envoyé la requête à mon collègue Mahen Seeruttun qui a fait le nécessaire pour que des équipes de la MSAW prennent les mesures appropriés, mais cela relève aussi de la responsabilité des propriétaires d’animaux.


Projets à venir 

  • Ashit Gungah 
    Le projet de Community Health Centre de Grand-Baie a pris du temps pour aboutir à cause des procédures. L’appel d’offres doit être lancé incessamment et la construction pourra être entamée. 
    Il y a un appel d’offres qui a été lancé, et un contracteur choisi. Le contrat a déjà été signé entre le Conseil de district et le contracteur. Les travaux vont démarrer incessamment et sont au coût de Rs 300 millions. 
     
  • Madan Dulloo
    Il y a tout un programme qui a été établi à tous les niveaux, que ce soit au niveau du pays en général ou celui des institutions. Les institutions à ce jour ne fonctionnent pas correctement. Si tel était le cas, il n’y aurait pas eu de tels soucis, regardez votre avenir et celui de votre pays.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !