Live News

L'Economic Development Board se félicite du Budget 2018-19

Charles Cartier, président du conseil d’administration de l’EDB.

Un Budget  fiscalement responsable avec un déficit maintenu à 3,2% du PIB (Produit intérieur brut). C’est ainsi que  l’Economic Development Board (EDB)résume le Grand oral de Pravind Jugnauth. 

Dans une newsletter publiée ce vendredi 15 juin, le président de l'EDB, Charles Cartier, affirme que le Budget veille à ce que les déficiences structurelles soient fermement abordées. Et d’ajouter que les mesures annoncées par Pravind Jugnauth parviennent à trouver un bon équilibre entre l’économie, le social et l'environnement dans notre transformation vers une économie à revenu élevé. 

Pour l'EDB, les mesures annoncées dans le Budget visent à mettre en avant le bien-être et la qualité de vie de la population, et de faire en sorte que tous bénéficient de la croissance.

Mais pour y arriver, il est essentiel que les mécanismes appropriés soient mis en place et que des opportunités soient créées, souligne l'organisme, qui note que ce Budget fait aussi la part belle à l’innovation.

The Mauritius Artificial Intelligence Council et le National Regulatory Sandbox Licence Committee viendront avec un cadre légal pour le développement des activités liées à l’innovation, fait ressortir l'EDB. 

L’EDB sera aussi responsable du Foreign Manpower Scheme qui facilitera l’entrée des professionnels dans des secteurs émergents à Maurice.

D'autre part, l'organisme estime que le secteur financier connaîtra un changement radical qui donnera un signal fort de notre intention de positionner l'lnternational Financial Centre mauricien comme une juridiction compétente et de confiance.

Enfin, l'EDB est d'avis que cette année, le gouvernement va un peu plus loin dans sa volonté d’ouverture de l’économie, en permettant à des High Net Worth Individuals d’acquérir la citoyenneté et le passeport grâce à une contribution directe à un fonds souverain de Maurice.