Xplik ou K

À l’école du gouvernement de Cap-Malheureux : les toilettes qui menacent de s’écrouler représentent un danger pour les élèves

Les infrastructures de jeux doivent être changées.

Le président de la Parent Teachers Association (PTA) attire l’attention sur l’état de dégradation des infrastructures de l’école du gouvernement de Cap-Malheureux. Pour commencer, il y a les vieilles toilettes qui menacent de s’écrouler. Cela représente un danger potentiel pour les quelque 300 élèves de cette institution. « Les enfants évoluent dans un environnement nullement favorable à leur épanouissement. Le jardin d’enfants ferait plutôt le bonheur des marchands de ferraille », ironise Royco Nobin. 

Ce dernier reconnaît toutefois qu’on ne peut reprocher au gouvernement de n’avoir rien fait pour l’école. C’est vrai qu’à la demande de la PTA, un mur a été construit et un parking aménagé pour mettre un terme au stationnement désordonné des véhicules dans la cour de l’école, précise ce dernier. Il ajoute que d’autres requêtes ont été adressées aux autorités mais aucune réaction n’a été obtenue de leur part.

Sollicité au cours de l’émission Explik ou Ka, Deenesh Seeharry, l’attaché de presse du ministère de l’Éducation, a promis de revoir le dossier de l’école du gouvernement de Cap-Malheureux. Il a expliqué que le ministère de l’Éducation dispose d’une dotation budgétaire annuelle destinée à des travaux d’assainissement dans les écoles. 

« Le gouvernement, dit-il, accorde la même attention à toutes les institutions et s’assure que les choses se passent à la satisfaction de tous. Mais avec le temps, il y a des infrastructures qui sont en état de dégradation. À  l’instar des clôtures, des feuilles de tôle et des abris qu’il est temps de remplacer. » Mais, le ministère de l’Éducation continue à œuvrer pour le bien-être des enfants dans les
écoles gouvernementales, soutient Deenesh Seeharry.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor