Live News

L’écart entre les salaires dans la fonction publique fait débat

L’ancien directeur du PRB, Beejaye Kumar Appanah, était intervenu au téléphone, au cours de l’émission.

Il est faux de dire que le ratio entre le salaire d’un General Worker et celui d’un Permanent Secretary s’est rétréci. C’est l’avis de Radhakrishna Sadien, président de la State Employees Federation. Il était un des invités de l’émission Au cœur de l’info sur Radio Plus, le 14 octobre. 

«L’écart se resserre », a déclaré le Premier ministre, Pravind Jugnauth, en conférence. Le ratio est passé de 1:7 à 1:6,2. Cependant Radhakrishna Sadien ne partage pas son avis pour deux raisons. D’abord, ce ratio a été calculé entre un General Worker et un Permanent Secretary (PS). Or, le président de la State Employees Federation (SEF) considère que le ratio aurait dû être calculé entre le General Worker et le Senior Chief Executive (SCE) dont le salaire est supérieur de plus de Rs 30 000 à celui d’un PS. 

Ensuite, Radhakrisna Sadien estime que le ratio de 1:6,2 serait inexacte. Car le Pay Research Bureau, dans son calcul, a pris en compte le « top salary » d’un General Worker, qui est autour de Rs 21 000 et celui d’un PS qui est de Rs 132 000. Pour le président de la SEF, la comparaison aurait dû être faite avec le salaire minimum du General Worker qui est d’environ Rs 11 575. « Dans ce cas, on se retrouverait avec un ratio de 1:10 », estime-t-il. 

Or, pour l’ancien directeur du Pay Research Bureau, Beejaye Coomar Appana, il faut comparer ce qui est pareil. Selon lui, le salaire initial du General Worker ne peut être comparé au salaire final du PS. Il se réjouit que l’écart entre ces deux catégories de fonctionnaires ait diminué au fil des années. 

« Les directeurs successifs du PRB ont tous voulu diminuer ce ratio et ils sont parvenus à le faire », avance Beejaye Coomar Appana. Il considère que « c’est un bon rapport », compte tenu du contexte. 

Toujours concernant les General Workers, la syndicaliste Jane Ragoo déplore que le Pay Research Bureau n’ait pas changé l’appellation de ce poste. « Aujourd’hui, le General Worker est devenu un fourre-tout. Zot fer tou travay. PRB inn fer fi nou rekomandasyon, nou deplor sa », dit-elle. Selon elle, la hausse de Rs 500 accordée à cette catégorie de fonctionnaires est une honte.   

Arrérages

Deepak Benydin indique que le gouvernement doit respecter l’engagement qu’il avait pris auprès des fonctionnaires concernant le paiement des arrérages à partir de janvier 2020. « Si le gouvernement éprouve des difficultés financières, il peut effectuer le paiement par tranches ou à travers l’émission des bonds. Donnez-nous une option et nous prendrons une décision en ce sens », indique-t-il. 

Option form

Radhakrishna Sadien déplore qu’une fois l’Option Form signé, les fonctionnaires ne puissent contester les recommandations du Pay Research Bureau. « Lorsque l’Option Form est signé, le fonctionnaire est contraint d’accepter le salaire et les conditions du rapport. Il ne peut contester le rapport devant l’Employment Relations Tribunal ou devant la Cour suprême. Nou lame atase. C’est un gros problème qu’il faut régler. » 

Le président de la SEA fait également observer que l’Option Form est remis au fonctionnaire tardivement. En principe, celui-ci dispose de dix jours pour prendre une décision. « Ena pe gayn sa lavey pou landemin », explique-t-il.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !