Live News

Le syndicat des pompiers annonce une manifestation le 18 mars 

Photo d'illustration

La GSEA Firefighters Cadre annonce une manifestation de rue pour le 18 mars à Port-Louis. Cela fait suite, dit-on, à une série de problèmes qui affectent les pompiers depuis de long mois. 

Expliquant cette démarche le président de la State Employees Federation (SEF), Radhakrishna Sadien, qui est aussi le principal négociateur du syndicat des pompiers, dénonce le fait que plusieurs doléances syndicales sont restées vaines, malgré des réunions tant au ministère des Administrations Régionales qu’au niveau du management de la Mauritius Fire & Rescue Service. « Le vase est débordé », exaspère-t-il.

Parlant des litiges qui opposent les pompiers au management, Radhakrishna Sadien cite en premier le non-paiement du ‘Time-off Leave’ depuis le mois d’août 2020 et qui, rappelle-t-il, est une recommandation du Pay Research Bureau (PRB) selon laquelle, les pompiers, les policiers et les gardes-chiourmes qui travaillent un jour férié peuvent opter pour deux jours off ou être rémunérés au double. 

« Je ne comprends pas comment la Mauritius Fire & Rescue Service peut passer outre cette recommandation en enlevant l’option de rémunération », s’insurge-t-il. 

Radhakrishna Sadien regrette aussi que malgré le fait que les pompiers ont travaillé durant le confinement, ne soient pas éligibles au paiement de la Covid-19 Allowance. « C’est triste car les pompiers étaient considérés comme des ‘frontliners’ quand il fallait aider les policiers à maintenir l’ordre devant les supermarchés durant le confinement, mais qu’ils ne sont plus considérés comme tel pour le paiement de cette allocation » s’offusque-t-il. 

Radhakrishna Sadien parle aussi des problèmes concernant les uniformes, les ordres de transfert du jour au lendemain et la santé et la sécurité dans des casernes de pompiers, entre autres.

Remboursement du Performance Bonus

Le président de la GSEA Firefighters Cadre, Ashraf Buxoo, justifie la tenue de cette manifestation. « Nous avons toujours privilégié le règlement des conflits industriels par le dialogue, mais on a vraiment l’impression de faire face à un mur et les problèmes ne cessent de s’accumuler » dit-il. Le dernier problème en date concerne la décision de demander à des pompiers de rembourser   le montant excédentaire payé sur le Performance Bonus pour les années financières 2015-2016, 2016-2017 et 2017/2018 car selon, le National Audit Office, car leur performance au travail n’est pas considérée comme satisfaisante.  Cela fait suite à une circulaire en date du 9 février 2021.  Il cite le cas d’un pompier, à qui on a demandé de rembourser la somme de Rs 9 300.  « C’est du jamais vu ! » s’insurge-t-il.

Mario Boutia

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !