Actualités

Le syndicat des pêcheurs déplore le peu de considération accordée à ce secteur par l’État 

Judex Rampaul

Le secteur de la pêche a été abandonné par le ministère de tutelle. Tel est l’avis du syndicat des pêcheurs. Lors d’une rencontre avec la presse, le vendredi 20 septembre, Judex Rampaul, président de ce collectif a affirmé que rien n’est fait depuis ces dernières années pour redynamiser le secteur et encourager les jeunes à s’adonner à ce métier. Cela, alors que Maurice dispose d’une vaste zone économique exclusive. 

Judex Rampaul a aussi soutenu que peu nombreux sont les pêcheurs qui arrivent à gagner convenablement leur vie à travers ce métier. Pour lui, les gens de la mer ne sont pas des mendiants et ne peuvent passer leur temps à quémander pour avoir le soutien de l’État. « Des jeunes n’ont pas la possibilité de suivre des sessions de formation ayant trait au métier de la mer, comme mécanicien ou skipper. Ces postes sont alloués à des étrangers », a-t-il soutenu. 

Il considère que les étrangers ne peuvent continuellement prendre de l’emploi dans des métiers qui peuvent être exercés par des Mauriciens. 

Il a également ajouté que certains pêcheurs qui ont contracté des emprunts pour construire leurs propres embarcations ont du mal à rembourser leurs dettes du fait que le métier est de moins en moins rentable. Cela, dit-il, parce que rien n’a été fait pour faire de ce secteur un des piliers de notre économie.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Finnovation-AI-FinTech-Industry 4.0