Faits Divers

Le soir de ses 47 ans : Pradeep pris au piège des flammes

Pradeep a été brûlé aux mains et aux bras en tentant d’échapper à l’incendie.

Les images de cette soirée du 5 juin ne cessent de hanter Sookmeen, 70 ans. Cette dernière, mère de Pradeep, relate avoir failli perdre son fils dans un incendie, qui a eu lieu à son domicile, à Nouvelle-France. Mère et fils ont dû être hospitalisés.

Pradeep revient de loin. Le soir de son 47e anniversaire, il est réveillé en sursaut. Un feu s’était déclaré dans sa chambre à Nouvelle-France. « J’ai ressenti une brûlure à la main. Quand j’ai ouvert les yeux, j’ai vu que ma chambre était en feu. Terrifié, je me suis précipité hors de la chambre et j’ai vu que le feu s’était propagé. J’ai alors alerté ma mère qui dormait dans une chambre à côté », se souvient Pradeep.

« Nou finn fet laniverser mo garson ant nou mem  », explique Sookmeen et précisant que toute la famille s’était mise au lit vers 22 h 30. La mère de famille se rappelle avoir été réveillée par les cris de son fils aîné. « J’ai entendu du bruit. Lorsque j’ai ouvert les yeux, j’ai entendu Pradeep qui m’appelait. Li ti pe criye mama, mama. Monn leve », raconte la vieille dame.

Grande fut sa constatation en voyant de la fumée dans la maison. Sans plus tarder, elle s’est dirigée vers la chambre de Pradeep. « J’ai touché la poignée de sa porte et elle était brûlante. » La chambre était en feu. Encerclé par le feu et la fumée, Pradeep n’a pas eu d’autre choix que de franchir la porte. « J’ai dû traverser les flammes », nous explique la victime. Une fois hors de sa chambre, il s’est évanoui.

Au même moment, l’autre frère de Pradeep, qui habite la même maison, intervint. « Je ne sais pas par quel miracle, Pradeep est parvenu à sortir de sa chambre. Mais, il s’est effondré dans la cuisine. Ses mains étaient couvertes de brûlures », nous raconte Sookmeen. La police de Nouvelle-France et les pompiers ont été immédiatement alertés. Entre-temps, le feu se répandait dans toute la maison. « Le feu avait atteint le plafond des autres pièces », poursuit Sookmeen. Les autres membres de la famille ont dû être évacués d’urgence.

La fumée envahissait toutes les pièces. Prise de malaise, Sookmeen a commencé à suffoquer. Les secours ont transporté mère et fils à l’hôpital de Rose-Belle. Le feu a heureusement pu être circonscrit. Avant de regagner son domicile, Sookmeen a été contrainte de passer deux jours sous observation à l’hôpital.

Quant à Pradeep, il a été transféré à la Burns Unit de l’hôpital Candos. « Je ne comprends pas ce qui a pu se passer. Heureusement que j’étais sobre sinon j’aurais pu y rester », lâche Pradeep avec un grand soulagement. Malheureusement, le feu a tout endommagé dans sa chambre : lit, meubles, vêtements, entre autres.

La police de Nouvelle-France poursuit son enquête afin de faire la lumière sur cet incendie.