Live News

Le SAFE : un câble vital pour notre économie

Le câble sous-marin à fibre-optique South Africa Far East (SAFE), qui est au centre des dénonciations de l’ex-Chief Executive Officer de Mauritius, Sherry Singh, connecte l’Internet mauricien au reste du monde. Le SAFE aboutit à Baie-du-Jacotet, dans le Sud. Le MARS, qui connecte Maurice à Rodrigues, aboutit aussi à la « landing station » de Baie-du-Jacotet. Le SAFE est le premier câble de ce type installé à Maurice. Il y en a d’autres qui ont une portée internationale. Le SAFE reste celui par lequel l’essentiel des données de Maurice passe.

Le SAFE a été mis en opération en avril 2002 et relie l’Afrique du Sud, Maurice, La Réunion, l’Inde et la Malaisie et fait 13 500 kilomètres de long. Il fait partie d’un réseau encore plus grand, qui mesure 28 000 km, et qui relie l’Europe à l’Afrique et l’Asie. 

C’est qui le consortium ?

Le consortium propriétaire du câble est composé d’Angola Telecom, AT&T, BT, Camtel, China Telecom, Chunghwa Telecom, Cote d’Ivoire Telecom, Ghana Telecommunications Company, KPN, KT, Maroc Telecom, Mauritius Telecom, NATCOM (Nigeria), Neotel, OPT, Orange, PCCW, Proximus, SingTel, Sonatel, Sprint, Tata Communications, Telecom Italia Sparkle, Telecom Namibia, Telekom Malaysia, Telkom South Africa, Telstra, Telxius, Verizon et Vodafone. Le SAFE a plusieurs « landing stations ». Celle de Baie-du Jacotet n’est que l’une d’entre elles. Les autres se trouvent à Mtunzini (Afrique du Sud), Melkbosstrand (Afrique du Sud), St Paul (La Réunion), Cochin (Inde), et Penang (Malaisie).

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !