Live News

Le riz basmati interdit d’exportation  

Plusieurs pays, dont Maurice, qui importent le riz basmati, risquent de souffrir dans les mois à venir. Le gouvernement du Bangladesh a imposé une interdiction d’exportation du riz parfumé afin de contrôler son prix sur le marché local. Le ministère du Commerce du Bangladesh a demandé au National Board of Revenue (NBR) de prendre les mesures nécessaires à cet égard. Le ministère du Commerce a ainsi annulé les autorisations d’exportation qu’il avait accordées précédemment à 41 entreprises. En février dernier, le ministère de l’Alimentation a demandé au ministère du Commerce d’interdire l’exportation de ce type de riz.

Ce type de riz est exporté vers les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, l’Australie, Brunei, le Bhoutan, le Canada, la Suisse, l’Angleterre, la France, l’Allemagne, le Finlande, la Grèce, Hong Kong, l’Irlande, l’Italie, la Jordanie, le Japon, le Liban, les Maldives, le Népal, la Nouvelle-Zélande, Myanmar, Maurice, la Malaisie, le Kuwait, le Libéria et l’Afrique du Sud.

Avant l’interdiction, le ministère autorisait l’exportation au cas par cas. Différentes entreprises privées, dont Ispahani, Square et Pran, exportent environ 10 000 à 16 000 tonnes de riz aromatique dans plus de 135 pays chaque année. En outre, 4 500 à 10 000 tonnes sont exportées pour les Bangladais expatriés qui travaillent et vivent dans différents pays.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !