Live News

Le responsable de SMS Pariaz de Mont-Ida : «Monn perdi dan lekours, akoz sa mo finn bizin kokin»

Chandrasen Luximon.

Trois suspects ont été arrêtés après le vol avec violence perpétré à la succursale de SMS Pariaz de Mont-Ida, le mardi 19 novembre. Le responsable de cette succursale serait le commanditaire de cette affaire. 

Les autres suspects sont Chandhan Mungroo et Teelukshand Chintaram, deux chauffeurs de camion, âgés de 30 et 40 ans respectivement. Ils ont été arrêtés par la Central Investigation Division (CID) de Flacq, mercredi, grâce aux images des caméras de Safe City.

Lors de leurs interrogatoires, ces deux habitants de Montagne-Longue ont expliqué aux enquêteurs qu’ils avaient été contactés par le responsable de la succursale, pour commettre ce vol.

Chandrasen Luximon, 34 ans, le responsable de SMS Pariaz de Mont-Ida, a été arrêté dans la soirée du mercredi 20 novembre et il est passé aux aveux.

Il a raconté aux enquêteurs qu’il avait parié sur des chevaux de course et qu’il avait perdu. C’est ainsi que lui est venu l’idée de mettre sur pied ce vol. Il a tout organisé. Il n’y a jamais eu d’attaque avec de l’eau pimentée. 

Chandhan Mungroo et Teelukshand Chintaram ont fait irruption dans le bâtiment et ont fait semblant d’asperger de l’eau pimentée sur le visage du responsable. Ce dernier a alors simulé qu’il avait été atteint à l’œil, juste pour que cela paraisse vrai sur les images des caméras de surveillance. 

Chandhan Mungroo et Teelukshand Chintaram ont ensuite fait main basse sur Rs 290 000 qui se trouvaient dans un coffre-fort et ont pris la fuite. Mais, ils ne savaient pas que leurs visages avaient été enregistrés par les caméras de Safe City un peu plus loin. 

Chandrasen Luximon a alerté la police et a indiqué qu’il avait été attaqué avec de l’eau pimentée. Il a ajouté qu’il n’a pas pu se défendre. Mais sa version des faits a été examinée avec beaucoup d’attention par la police. Et le pot aux roses a été découvert. 

Chandrasen Luximon, Chandhan Mungroo et Teelukshand Chintaram ont comparu devant le tribunal de Flacq et répondent d’une accusation provisoire de vol. Ils sont en détention.

L’enquête policière est menée par le chef inspecteur Seedheeyan, et l’inspecteur Appadoo, de la CID de Flacq.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !