Live News

«Le remorqueur Sir Gaëtan prenait l’eau au large de Belle-Mare», confient des rescapés

« Le remorqueur Sir Gaëtan prenait l’eau au large de Belle-Mare et l’équipage était confiant de pouvoir effectuer les réparations nécessaires », ont déclaré trois des quatre rescapés aux enquêteurs du Central Criminal Investigation Department (CCID). Ils ont, à tour de rôle, livré leurs versions des faits dans le sillage de l’enquête entourant le naufrage du remorqueur SG au large de Poudre-d’Or. 

Leur interrogatoire a eu lieu hier, mardi et ce mercredi 9 septembre. 

L’état de la mer s’est détérioré considérablement entre Belle-Mare et Poudre-d’Or dans la soirée du 31 août, ont-ils raconté. Ce qui a compliqué la tâche des membres de l’équipage du remorqueur. 

Pendant presque deux heures, l’équipage a tenté de réparer les dégâts causés par la collision entre la barge L’Ami Constant et le remorqueur SG. Mais la situation s’est détériorée entre Pointe-des-Lascars et Poudre-d’Or. Des grosses vagues se sont abattus sur le remorqueur et l’eau a commencé à pénétrer dans la salle des machines. 

Face à cette situation, l’équipage a décidé de lancer un appel de détresse.

Certains ont même contacté leur collègue pour chercher de l’aide. 

Les rescapés ont affirmé que le capitaine Mowsadek Bheenick a ordonné à son équipage d’enfiler leurs gilets de sauvetage. Ils ont ensuite abandonné le remorqueur SG pour prendre place sur deux canots de sauvetage.  

A ce jour, le capitaine Bheenick demeure toujours introuvable. 

Rappelons que ce drame en mer a fait trois morts. Il y a eu quatre rescapés. 

Par ailleurs, la barge a été examinée par une équipe de la Scene Of Crime Office et celle de La Forensic Science Laboratory, hier, à Poudre-d’Or, à la demande des enquêteurs du CCID. L’enquête se poursuit. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !