Live News

Le quotidien difficile de la famille Gogah: à 16 ans, elle abandonne l’école pour s’occuper de sa mère

Isabelle est toujours au chevet de sa mère. Isabelle est toujours au chevet de sa mère.

La pauvreté est souvent en elle-même un handicap et quand de surcroît, il faut lutter au quotidien en tant que personne handicapée, cela relève d’un cercle vicieux. Ce n’est pas Suchita Gogah qui dira le contraire. Chaque jour est un réel combat et elle n’y serait pas arrivée sans sa fille. Cette dernière ne va plus à l’école, car sa famille compte sur elle pour s’en sortir. Sauf qu’elle aussi, elle a des rêves, des projets et souhaite pouvoir un jour prendre son envol… 

À la rue Robinson, où habite Suchita Gogah et sa famille, ils sont connus de tous comme une famille vivant dans la précarité. Cela fait 17 ans que Suchita et son mari ont aménagé dans cette maison. À l’époque, le couple payait une somme symbolique pour le loyer, même si, de jour en jour, l’état de la maison se détériorait. Aujourd’hui, elle explique qu’elle n’est même plus capable de payer quoi que ce soit, mais continue à habiter la maison sur une base humanitaire. 

Retrouvez l'intégralité de cet article dans l'édition de Le Dimanche-L'Hebdo.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !