Live News

Le Public Accounts Committee épingle la National Transport Authority

Le Public Accounts Committee (PAC) a pointé du doigt la National Transport Authority (NTA) dans son rapport déposé à l’Assemblée nationale, ce mardi après-midi 17 septembre.

Le PAC épingle la NTA pour «n'avoir pas mis en place un mécanisme adéquat pour que les propriétaires de véhicules se conforment strictement à la réglementation des procédures relatives aux changements de cylindrée du moteur et aux modifications en cas de modifications apportées à leurs véhicules».

5 163 cas ont ainsi été référés à la police pour enquête. Une situation qui a entraîné un «grave manque à gagner sur le total des recettes». Le Public Accounts Committee regrette que les officiers de la NTA n'aient pas réussi à faire une mise à jour de ces cas faisant l'objet d'une enquête.

L’autre point soulevé dans le rapport sur la NTA concerne la décision de l’organisme, d’étendre au même contracteur - depuis 2008 - la fourniture de la Student Identity Card, et ce, sur une durée de trois ans jusqu’en 2017. Le comité recommande qu'une enquête soit menée auprès du ministère des Infrastructures publiques et du Transport, «pour faire toute la lumière sur les raisons qui ont conduit la NTA à prolonger ce contrat sans tenir compte de l'avis du public».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Finnovation-AI-FinTech-Industry 4.0