Actualités

Le Privy Council juge un deuxième Jugnauth

Pravind Jugnauth et Ashock Jugnauth

Pravind Jugnauth sera le deuxième membre de la famille Jugnauth à se présenter devant le Judicial Committee du Conseil privé de la Reine. Plus de dix10ans après le jugement contre son oncle, Ashock Jugnauth, le neveu sera fixé sur son sort.

Le 5 novembre 2008, Ashock Jugnauth avait contesté la décision de la Cour Suprême d’annuler son élection dans la circonscription no 8 (Moka/Quartier-Militaire). Les Law Lords avaient maintenu la décision de la plus haute instance juridique de Maurice et rejeté l’appel d’Ashock Jugnauth. Ce dernier avait contesté le verdict des juges Paul Lam Shang Leen et Bushan Domah qui avaient annulé son élection lors du scrutin du 3 juillet 2005.

C’est le candidat battu du Parti travailliste, Raj Ringadoo, qui avait dénoncé les agissements de l’ex-député du MSM dans une pétition électorale. Il a obtenu gain de cause et Ashock Jugnauth avait été retrouvé coupable d’avoir enfreint les articles 45 (1) (a) (ii) et 64 (1) de la Representation of the People Act. Il lui était reproché d’avoir (i) promis à des électeurs de la circonscription no 8, en échange de leur vote, l’aménagement d’un cimetière à Saint-Pierre au coût de Rs 2 millions ; et (ii) le recrutement de 101 Health Care Assistants et autres employés d’hôpital issus de la même circonscription.

Après l’annulation de son siège, une élection partielle a été organisée le 1er mars 2009 au no 8. Le match entre le neveu, Pravind Jugnauth et son oncle Ashock Jugnauth a tourné en faveur de l’actuel Premier ministre avec plus de 3 000 voix d’écart. Ce mardi 15 janvier 2019, c’est au tour de Pravind Jugnauth de confronter les Law Lords du Judicial Committee dans l’affaire MedPoint.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !