Actualités

Le Premier ministre égrène ses réalisations

Le Premier ministre égrène ses réalisations

Projets. Le Premier ministre Pravind Jugnauth a rappelé que de nombreux projets majeurs ont démarré en 2018. Parmi, la construction de plusieurs hôpitaux (ENT à Vacoas, à Flacq, un hôpital spécialisé pour les patients cancéreux), un laboratoire moderne, la construction d’un pont reliant Coromandel à Soreze et les échangeurs à Phœnix. De plus, Rs 2 milliards ont été accordées pour la construction de drains, de trottoirs et de routes, entre autres. 

Agro-industrie. Une attention particulière a été accordée aux petits planteurs de cannes en 2018, en tenant compte de la crise que connaît l’industrie sucrière locale. Ils ont perçu un soutien financier additionnel. Idem pour les planteurs de thé, qui ont bénéficié d’une allocation spéciale durant l’hiver. Par ailleurs, les prêts contractés par les éleveurs de porc auprès de la Development Bank of Mauritius ont été write-off.

Metro Express. Tout en reconnaissant les inconvénients causés par les travaux du Metro Express, Pravind Jugnauth a déclaré que la première rame sera sur les rails cette année et reliera Curepipe d’ici deux ans. Sa vision : que le Metro Express puisse desservir les quatre coins de l’île. 

Logements sociaux. Le Premier ministre promet 12 000 maisons, au lieu de 10 000 comme énoncées dans le manifeste électoral de L’Alliance Lepep, lesquels seront en phase de construction ou livrées avant la fin de 2019. 
Law & Order. Mise en place du projet Safe City par la police, avec l’installation de plus de 4 000 caméras dans des endroits stratégiques à travers l’île. Sans compter l’acquisition de nouveaux équipements, afin que la police puisse mener à bien son travail. 

Drogue. Pravind Jugnauth annonce qu’il présidera le National Drugs & HIV Council « pour sensibiliser sur le danger de la drogue et réhabiliter les personnes dépendantes ». Il a aussi réitéré sa détermination à « kas lerin mafia ladrog », tout en soulignant les « saisies record par milliards ». 

Sport. Pravind Jugnauth dit attacher une grande importance à une population en bonne santé. Il a rappelé le lancement, en 2018, d’une politique nationale de sport pour promouvoir les activités physiques. 

Pouvoir d’achat. Il a évoqué de nombreuses mesures pour améliorer la qualité de la vie des Mauriciens. Pravind Jugnauth cite en exemple le salaire minimum, la Negative Income Tax et une baisse de l’Income Tax. Il a aussi fait ressortir qu’à partir de ce mois, 463 000 employés toucheront une compensation salariale de Rs 400. Idem pour ceux qui touchent la pension de vieillesse. 

Fonction publique. Le prochain rapport du Pay Research Bureau sera prêt fin 2020 et en vigueur en janvier 2021. Le Premier ministre dit néanmoins prendre en considération la requête des syndicats pour une révision des salaires avant 2021.

Retraite. En 2014, la pension de retraite était de Rs 3 623 par mois contre Rs 6 210 à partir de ce mois-ci. Pravind Jugnauth a donné la garantie qu’une attention spéciale sera accordée aux personnes âgées aussi longtemps qu’il sera à tête du pays.

L’éducation tertiaire gratuite

L’éducation tertiaire sera gratuite à partir de la rentrée 2019 pour les Mauriciens qui étudient à plein temps ou à temps partiel dans une institution tertiaire publique. C’est ce qu’a annoncé Pravind Jugnauth à la fin de son discours. Cette mesure touche ceux qui entreprennent des études en vue d’obtenir un certificat, un diplôme ou un degré. Le Premier ministre parle d’une décision « historique », qui vise à préparer les jeunes pour l’avenir. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !