Faits Divers

Le policier Jevin Ramah confirme la thèse d’un acte accidentel

Le constable Jevin Ramah, suspect dans l’enquête de la mort de Shivajee Bhikoo, a participé à la reconstitution des faits dans la matinée du samedi 14 septembre. Il confirme sa précédente déclaration, durant laquelle il a expliqué que, suite à une plaisanterie - ils jouaient à la roulette russe - la balle est partie de son arme de service et a atteint son ami de beuverie, Shivajee Bhikoo.

Le drame s’est joué dans la journée du dimanche 1er septembre à Floréal.  Jevin Ramah a été appelé à rejouer la scène devant le domicile du haut-commissaire indien. Il a d’abord confirmé l’endroit exact où la voiture de Shivajee Bhikoo était garée à Floréal. Par la suite, le constable Ramah s’est rendu à l’intérieur de la cour du domicile du haut-commissaire de la Grande péninsule. Il a indiqué que Shivajee Bhikoo se trouvait au volant. Par la suite, son arme de service, qui était déjà en sa possession, aurait attiré l’attention de ses amis et c’est à ce moment-là que l’idée d’une « plaisanterie » a émergé.

À un certain moment, il a expliqué que l’appuie-tête du siège passager avait été enlevé dans la voiture de Shivajee Bhikoo. C’est alors que le constable Ramah aurait tiré un coup de feu, qui a atteint son ami Shivajee Bhikoo. Toute la scène s’est jouée devant les yeux du mécanicien Jerry Tom.

Après le drame, le constable Ramah a expliqué avoir alerté la police de Vacoas et s’être constitué prisonnier. La cartouche de la balle tirée a été abandonnée non loin de la voiture, dans un terrain en friche. Un peu plus tôt, le constable Ramah a été conduit à Belle-Terre, soit à l’endroit où Jerry Tom a été récupéré en compagnie de Shivajee Bhikoo.

Jevin Ramah, qui fait l’objet d’une accusation provisoire de meurtre, a été de nouveau présenté devant le tribunal de Curepipe dans la journée du vendredi 13 septembre. Il a été ensuite reconduit en cellule policière aux fins d’enquête. Les enquêteurs ont déjà procédé à une parade d’identification. Au cours de l’exercice, le dénommé Jerry Tom a identifié positivement le policier Ramah comme étant celui qui a fait feu sur Shivajee Bhikoo.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !