Live News

Le PMSD dément que ses membres rallieront le camp gouvernemental

Image d'archives

Le président ainsi que le secrétaire général du Mouvement socialiste militant (MSM), nommément Joe Lesjongard et Maneesh Gobin, sont confiants que d’ici quelques semaines, des membres du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) vont rejoindre le gouvernement. Mais les bleus démentent cette information.

Joe Lesjongard a annoncé, lors de la conférence du gouvernement du samedi 18 septembre, que dans quelques semaines, il y aura du changement au sein de la plateforme de l’Espoir. « On entend que le ‘coq va quitter la basse-cour’ », a-t-il fait savoir. De son côté, Maneesh Gobin a affirmé qu’il n’y a pas qu’une ou deux personnes qui seraient en contact avec le Msm. « Les yeux de certains sont désormais ouverts. Ce sont des personnes sincères et de bonne volonté qui veulent nous rencontrer », a-t-il souligné.

Au bâtiment du Sun Trust, on indique que ceux qui ont récemment démissionné du PMSD sont en train de faire un travail de fourmi afin que des élus puissent rejoindre le gouvernement. « Il ne faut pas oublier que des portefeuilles ministériels sont en jeu de même que le poste de secrétaire permanent privé. Jusqu’à présent, le Premier ministre n’a pas procédé à un remaniement ministériel après que l’ancien ministre du Commerce Yogida Sawmynaden ait soumis sa démission », rappelle-t-on.

Le secrétaire général du PMSD, Mahmad Khodabaccus, rétorque que Joe Lesjongard lui-même est un triple transfuge. « Il est un expert dans le transfuge. On le laisse s’occuper des transfuges. Le parti fonctionne merveilleusement bien. Il y a des gens qui rejoignent le parti tous les mois. ‘Nou pe vinn pli for de zour an zour’ », clame-t-il. Le porte-parole du parti, Khushal Lobine, avance quant à lui que c’est de l’immaturité politique. « Le gouvernement a son ‘job’ qu’il doit accomplir, mais il rentre dans des peccadilles. C’est du ‘wishful thinking’ et ils veulent créer des brèches », souligne-t-il.

« Peut-être que certains en ont marre de rester au sein de l’opposition pendant plusieurs années et ils veulent changer d’air », évoque-t-il. Ce dernier affirme que jusqu’à présent, les quatre membres élus qui siègent au Parlement travaillent conjointement. « Il n’y a aucun signe qu’un de ces quatre veut partir au sein du gouvernement », précise-t-il.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !