Live News

Le PM sur les inconvénients causés par les travaux du Metro Express : «Je présente mes excuses...»

Le Premier ministre Pravind Jugnauth a présenté ses excuses à tous ceux qui doivent subir les inconvénients engendrés par les travaux de la première phase du Metro Express, entre Rose-Hill et Port-Louis. Pravind Jugnauth intervenait en fin d'après-midi, ce mardi 21 août, lors de l'inauguration d'un by-pass à St-Julien-d'Hotman.

« Maurice est un chantier. Je présente mes excuses à tous les habitants qui font face à des inconvénients à cause des travaux. C'est temporaire, le temps que le projet se termine. On doit faire des sacrifices quand il y a des projets. Je fais appel à la compréhension du public », a déclaré Pravind Jugnauth.   

Le chef du gouvernement a indiqué que la première phase des travaux sera complétée en septembre 2019. La seconde phase, qui sera reliée à Curepipe, sera terminée en 2021.

Le Premier ministre prévoit également « une ligne qui passera à Côte-d’Or et St-Pierre pour relier l’est du pays ». Le but, a-t-il dit, est de faciliter et moderniser la façon dont les gens voyagent.

Le chef du gouvernement en a profité pour annoncer d’autres projets. Une enveloppe de Rs 1,2 milliard a été attribuée à la National Development Unit (NDU) pour plusieurs projets, a rappelé le Premier ministre. Et d'ajouter que Rs 37 milliards seront investies pour la construction et la rénovation des routes lors des trois prochaines années.

S’agissant des projets d'infrastructures, Pravind Jugnauth a souligné que le pays fait face à un véritable problème de main-d’œuvre. « Les ‘contracteurs’ doivent faire venir de la main-d’œuvre de l’étranger. Il y a aussi un manque de professionnels », a-t-il souligné.

Le Premier ministre a aussi mis l'accent sur la sécurité routière. La police, a-t-il dit, aura bientôt des moyens pour établir si des automobilistes ont consommé de la drogue. Pravind Jugnauth a également annoncé des normes européennes pour l’importation des motocyclettes dans un futur proche.

« On doit être conscient qu’on ne peut pas circuler vite. On doit faire preuve de courtoisie. Il y a d'autres usagers de la route. Les accidents relèvent de l’imprudence et de la négligence… Les motocyclistes et les piétons sont vulnérables et il faut prendre encore des précautions », a fait ressortir le Premier ministre. Ce dernier a, dans la foulée, annoncé que le ministère de l’Education a lancé un programme pour sensibiliser les étudiants aux dangers de la route.
Pravind Jugnauth en a profité pour lancer une petite boutade : « Même les Rolls Royces peuvent circuler sur cette route… L’argent n’ira pas dans les coffres ».