Live News

Le PM : «Li derezonab pou enn dimoun al fer lagrev de lafin pou dir bess pri» 

Le chef du gouvernement a qualifié de «déraisonnable» l'insistance de Nishal Joyram sur sa grève de la faim pour réclamer une baisse des prix carburants. Une déclaration faite à la presse ce lundi 28 novembre à l’issue de sa participation à une visite des lieux d’une nouvelle route à Chamarel.

Pravind Jugnauth estime que le gouvernement ne peut pas fonctionner ainsi et accéder aux demandes de tous ceux qui font des grèves. 

« State Trading Corporation pou vinn defisiter, kot pou tir KASS ? Pou bisin met tax», a déclaré Pravind Jugnauth.

Le Premier ministre souhaite ainsi que Nishal Joyram revienne à de meilleurs sentiments. 
Cet éducateur de 44 ans en est à son 14ᵉ jour de grève de la faim. 

Le chef du gouvernement s’en est aussi pris à l’opposition qu’il a qualifié de «corbeau». «Zot kouma zot pou trouv enn sityasyon kot pou kapav tir kapital politik, ariv seki ariv pou sa boug la, pa mem konne ki pou arrive li», a lancé le PM.

Le PM a aussi déclaré que plusieurs mesures ont déja été prises pour soulager la population.

Pravind Jugnauth s’est aussi adressé sur la question de la compensation salariale en indiquant que des rencontres tripartites ont lieu pour déterminer le montant. Il assure que le GM prendra des mesures s’il le faut pour soutenir des entreprises pour d’éviter des pertes d’emplois. 

S’agissant de la nouvelle route à Chamarel, Pravind Jugnauth  affirme que d’autres constats des lieux se feront dans d’autres endroits afin de développer le système routier en tenant compte du budget alloué. 

À une question de la presse sur l’objectif d’un million de touristes fixé au début de 2022, le PM a émis le souhait que tout se déroule bien pour l’atteindre :

«Si nou ressi arrive, li extraordiner, si nou pa ressi ariv li antouka nou pa pou lwin».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !