Live News

Le PM : « La mémoire est nécessaire pour construire l'avenir et non pour nourrir la haine et la rancune afin d'amener la division »

Pour Pravind Jugnauth, « la mémoire est nécessaire pour construire l'avenir et non pour nourrir la haine et la rancune afin d'amener la division ». Le Premier ministre prenait la parole lors d'une cérémonie de l’inauguration de l'aile réhabilitée du musée intercontinental de l'esclavage à Port-Louis en fin d’après-midi de ce mercredi 20 octobre.  

« Ce musée fait partie des efforts pour combattre l'exclusion et la discrimination dans le pays », a souligné le PM. Il dit souhaiter que le musée « soit au service des droits de homme. (…) Ce musée revêt une grande importance pour le gouvernement. L'ancien hôpital militaire est un édifice qui contribue dans l'histoire du pays. Ce musée démontre la volonté du gouvernement de reconnaître le sacrifice des esclaves. C'est un projet qui a été traité en priorité. Nous ne détenons pas l'expertise voulue pour compléter le projet. Je remercie tous les pays qui nous aident, à travers leurs expertises. C'est aussi un rêve pour l'histoire du pays » a déclaré Pravind Jugnauth.  

Le chef du gouvernement avance que « nous n'avons pas le droit d'oublier l'épisode honteux de l'histoire du pays et du monde. Nous sommes en train de rendre justice à travers les souvenirs de l'esclavage ».  

Également présent à cette cérémonie, Avinash Teeluck a, lui, rappelé que le rapport Justice et Vérité recommande la mise sur pied d'un musée intercontinental de l'esclavage. ' 

« Nous sommes heureux et fiers que les objectifs dressés pour la première phase soient réunis. L'étape suivante est le lancement de la deuxième phase. Une étape cruciale dans l'aboutissement du projet. Il y a une parenthèse qui comprend la validation du EIA et VIA. Les consultants travaillent sur le dossier qui sera envoyé à l'Unesco », a fait ressortir le ministre des Arts et du Patrimoine culturel.  

Rappelons que l'hôpital militaire a, par ailleurs, été instruit par Mahé de Labourdonnais de 1736 à 1740. Le bâtiment a été construit en trois phases. Trois catégories de matériaux ont été utilisées, à savoir la chaux, les briques et le basalte. La première phase de la rénovation comprend la rénovation de l'aile sud de l'hôpital. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !