Live News

Le PM après les accusations rayées dans l’affaire Roches-Noires : «Ene bandi li pou ress enn bandi mem»

Brève déclaration du Premier ministre sur l'affaire Roches-Noires après que la Cour intermédiaire a rayé les accusations pesant sur l’ex-Premier ministre, Navin Ramgoolam, et deux anciens hauts gradés de la police, Rampersad Sooroojbally et Dev Jokhoo.   

Répondant aux questions d'une journaliste de Radio Plus, le Premier ministre a lancé ceci : «Ou kone enn bandi li pou ress enn bandi mem». 

Le Chef du gouvernement participait à l’inauguration d’un village hall à Britannia dans la soirée de ce vendredi 13 septembre. 

Les magistrats Raj Seebaluck et Bibi Razia Jannoo-Jaunbocus, siégeant en Cour intermédiaire, ont rayé à la mi-journée ce vendredi 13 septembre les accusations pesant sur l'ex-Premier ministre, Navin Ramgoolam, et deux ex-hauts gradés de la police, Rampersad Sooroojbally et Dev Jokhoo, dans l'affaire Roches-Noires.

Les magistrats ont prononcé un «no case to answer». Ceci dans le sillage des accusations d’entente délictueuse formulées contre eux dans l’affaire Roches-Noires. 

La défense avait soutenu que ces accusations ne tiennent pas la route «sur un simple mensonge de Rakesh Gooljaury». 

La poursuite y avait objecté. Les magistrats ont tranché en faveur de la défense.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !