Live News

«Le petit Ayaan aurait pu être sauvé si on avait dit qu'il était victime de maltraitance», dit la ministre Kalpana Koonjoo-Shah

« Le petit Ayaan aurait pu être sauvé si on avait dénoncé que le garçonnet était victime de maltraitance ». 
Affirmation de Kalpana Koonjoo-Shah à l’Assemblée nationale cet après-midi, mardi 17 novembre. 

La ministre de l'Égalité des genres et de la protection de la famille compte apporter des amendements au Children's Bill. Elle annonce des peines sévères pour les délits et crimes commis contre des enfants.
 
Kalpana Koonjoo-Shah lance ainsi un appel à la population à dénoncer tout cas de maltraitance sur un enfant.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !