Live News

Le père Goupille, qui assurera la traduction de l’homélie du pape François à Maurice, se confie

C’est un sentiment de fierté qu’éprouve le père Philippe Goupille. Le curé à la paroisse Notre-Dame de Fatima à Triolet et président du Conseil des religions à Maurice, a été désigné pour être l’interprète du pape François lors de la visite de ce dernier à Maurice ce lundi 9 septembre.

A J-1, c’est un défi de taille qui attend le père Philippe Goupille : traduire l’homélie du pape François. Le souverain pontife prononcera l’homélie en italien lors de la messe qui sera célébrée demain à 12h15 au monument Marie Reine de la Paix, à Port Louis, la capitale de Maurice.

Détenteur d'un diplôme d’interprète, le curé à la paroisse Notre-Dame de Fatima à Triolet s’apprête à vivre 50 ans plus tard un des plus grands moments de sa prêtrise. D’autant que ce sera la première fois qu’il rencontrera le Saint Père.

«Un traducteur ne doit pas trahir la pensée de quelqu’un. Je dois me concentrer. J’ai une grande responsabilité. Je dois assurer une bonne traduction pour assurer une meilleure compréhension», a déclaré le père Philippe Goupille.

Un sentiment de fierté, mais aussi d'un peu d'appréhension. Le prêtre ne veut rien laisser au hasard. Et, pour renouer avec l’italien, il a choisi Internet pour parfaire son apprentissage.
 
Selon le père Goupille, les jeunes seront au centre de l’homélie du souverain pontife. Une homélie qui sera sans doute suivie avec attention par de nombreux fidèles d’ici et d’ailleurs.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation