Live News

Le père d'Iqbal Toofanny après le jugement de la Cour : «Je suis déçu»

«Mo pa satisfe. Monn desu kot mo été. Sink banane monn atann». Première réaction du père d’Iqbal Toofanny à sa sortie de la Cour intermédiaire ce lundi matin.  Il répondait aux questions de la presse après le verdict prononcé par la magistrate Niroshini Ramsoondar. Le sergent Vikash Persand et les constables Jean François Numa et Joshan Raggoo, poursuivis dans l'affaire Toofanny, ont obtenu le bénéfice du doute.

Yousouf Toofanny s'interroge : «Ki prev ki zot bizin, pa ase ? ».
Le père d’Iqbal Toofanny affirme qu’il ne compte pas en rester là. « Mo pou sort lor koltar. Se mwa ki soufer », affirme-t-il.

«Mo avoka inn trime. Mo bann kamarad inn trime la nwit lizour pou nou gayn la zistis, me zordi zero », affirme Yousouf Toofanny.

Iqbal Toofany est mort le 2 mars 2015 à l’hôpital Victoria alors qu’il était sous garde policière. Les proches de Vacoassien de 42 ans soupçonnent qu’il avait été victime de brutalités policières.

Cinq policiers, affectés à la brigade criminelle (CID) de Bambous, avaient été arrêtés dans cette affaire. Ils sont Vikash Persand, Jonny Laboudeuse, Ghislain Qaiqui, Jean François Numa et Joshan Raggoo.

Cependant, deux d’entre eux sont décédés. Il s’agit du constable Johny Laboudeuse, décédé en janvier 2019, et du constable Ghislain Marie Ronny Vincent Gaiqui qui, lui, est mort en décembre 2019.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !