Faits Divers

Le patron de Xindix arrêté à nouveau avec de la drogue

Sharris Sumputh Sharris Sumputh n’est pas à sa première condamnation pour possession de drogue.

Sharris Sumputh a été à nouveau épinglé par la brigade antidrogue. 7 grammes de haschisch et 10 doses de LSD ont été retrouvés en sa possession. C’est la deuxième fois, en l’espace de sept mois, que le patron de Xindix est arrêté pour possession de drogue. Ce qui explique qu’il risque de se retrouver longtemps en détention.

Les limiers de l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) de la Central Division ont retrouvé 7 grammes de haschisch et 10 doses de LSD en la possession de Sharris Nath Sumputh, le propriétaire de la boîte de nuit Xindix. Ce dernier et sa femme, Emilie Karen Kolandavaloochetty, 25 ans, ont été arrêtés à leur domicile, à Barry Street, Curepipe, dans la soirée du mardi 4 septembre. Les limiers soupçonnent que les deux allaient écouler cette drogue.  

Notons que Sharris Nath Sumputh avait été arrêté pour la première fois le jeudi 1er février 2018. Il était en possession de cinq grammes de haschisch, d’un sac contenant 49 comprimés de Tramadol de 50 mg, 12 pilules de Nervigen et Rs 150 000 en liquide. L’arrestation avait eu lieu dans un établissement hôtelier à Balaclava. Il y avait aussi deux personnes, notamment Jeeanesh Kumar Boyjoonauth, un Head Waiter, de 27 ans, et Chritresha Conhyea, une directrice de 24 ans.

Après avoir passé huit jours en détention et payé une caution de Rs 20 000, le propriétaire de la boîte de nuit Xindix s’était retrouvé en liberté conditionnelle. Sept mois plus tard, il se fait arrêter à nouveau pour possession de drogue. Il risque une peine beaucoup plus lourde cette fois.