Magazine

Le partage de la gastronomie culturelle à Maurice

Cette petite brioche à la vapeur est fourrée au poulet, à la saucisse de chine, au champignon noir et à l ’œuf rôti. Sucrée ou salée, c’est le fameux’ pao ou ‘paws’ qui soulève bien d’appétit chez de nombreuses familles mauriciennes. Irrésistible pour les gourmets, faisant plaisir aux papilles, ce délice est ultra-populaire. On le retrouve même présenté dans la cuisine européenne.

Sydney  Yan, un retraité toujours  souriant, s’est jeté très jeune dans la passion culinaire chinoise. Dans les années 90, ses parents tenaient une entreprise de restauration familiale. Passionne par la cuisine, il s’est souvent retrouvé devant les fours pour seconder son cuisinier chinois. C’est ainsi qu’il apprendra à maîtriser la confection des pao.

Ayant un faible pour le service social, il se permet aussi de partager ses pao, qu’il produit avec amour, aidé  en cela par d’autres personnes  et dévots venus dire des prières dans la pagode.

Voici en images comment Sydney Yan prépare cette brioche pao. Toujours la main plongée dans la farine, notre cuistot a aussi l’habitude de participer à la fête du pain qui a eu lieu le week-end dernier.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !