Faits Divers

Le meurtrier de Kevin Darga condamné à 7 ans de prison : la famille de la victime crie à l’injustice 

Soubiraj Baulroop à sa sortie de la salle d’audience.

Plus de six ans se sont écoulés depuis que Soubiraj Baulroop est en détention préventive pour avoir immolé Kevin Darga, alors âgé de 22 ans.Vendredi, cet habitant de Poste-de-Flacq a été condamné à sept ans de prison pour ce crime survenu le 8 août 2013. La famille de Kevin Darga crie à l’injustice suite à l’énoncé de cette sentence qu’elle juge inacceptable. 

Soubiraj Baulroop, âgé de 35 ans, avait plaidé coupable devant la cour intermédiaire pour coups et blessures ayant causé mort d’homme sans intention de tuer. Ce pêcheur était reproché d’avoir immolé Kevin Darga, un autre pêcheur résidant la localité. Ce dernier était alors âgé de 22 ans. Soubiraj Baulroop était représenté par Me Navin Ramchurn. La poursuite était assurée par Me Pravin Harrah, Principal State Counsel.

La sentence a été prononcée par la magistrate Niroshini Ramsoondar. Soubiraj Baulroop a été condamné à sept ans de prison. Dans son verdict, la magistrate a fait ressortir que la majeure partie des brûlures sur le dos de la victime indique qu’elle donnait le dos à son agresseur. La magistrate a aussi fait état qu'elle se trouvait à 10 mètres de la maison de l’accusé. Ce qui démontre qu’elle n’était pas une menace imminente pour Soubiraj Baulroop. 

2 373 jours en détention préventive

La magistrate dit avoir pris en considération les brûlures au deuxième degré subies par la victime, la douleur et souffrance qu’il a dû endurer au cours de deux semaines avant de finalement rendre l’âme. L’autopsie avait attribué sa mort à une septicémie. La cour a aussi pris en compte que l’accusé a passé 2 373 jours en détention préventive. Ces jours seront déduits de sa sentence.

Dans sa version à la police, Soubiraj Baulroop avait soutenu avoir été blessé au cou et aux bras. En apercevant un groupe de personnes devant sa porte suite à une altercation qui s’était déroulée un peu plus tôt, il a déclaré avoir pris peur. C’est là qu’il a pris un pot d’essence qu’il avait l’habitude d’utiliser pour son bateau de pêche et un morceau de bois enveloppé d’un tissu. Il dit avoir mis le feu au morceau de bois et l’a balancé sur Kevin Darga avec le pot d’essence. En quelques secondes, celui-ci s’est transformé en une torche humaine.

Vishwani Darga, la mère de la victime : «Mo pa dakor ek sa sentence la»

La famille de la victime Kevin Darga était présente en cour à l’énoncé de la sentence. Vishwani Darga, la mère de la victime, se dit insatisfaite de cette sentence de sept ans de prison. « C’est enn l’injustice sa. Mo pa dakor ditou. Li bien triste mone perdi enn zenfant ki ti ena 22 ans », dit-elle. D’autant que la femme de la victime, qui était enceinte de sept mois au moment du drame, a perdu son bébé. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !