Le Kolektif 420 demande que le cannabis soit enlevé de la liste des drogues dangereuses

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire

Les membres du Kolektif 420 demandent que le cannabis soit enlevé de la liste des drogues dangereuses, dans la Dangerous Drug Act. Lors d’un point de presse ce lundi 16 avril, l’association a fait ressortir que  les effets bénéfiques de cette plante ont été discutés sur le plan médical comme sur le plan industriel. 

James Kinsley Pavady, membre du Kolektif, souligne que selon l’Organisation mondiale de la santé, un patient a le droit de choisir sa méthode de traitement selon sa culture. Car, certains n’ont pas les moyens nécessaires pour s’acheter des médicaments pour se soigner. 

Fleuriot Juste, président du groupe Freedom, indique lui que le cannabis peut également être bénéfique sur le plan économique. «Le gandia peut être un miracle économique qui aidera à la création d’emploi. Si les petits planteurs cultivent du gandia industriel, ils peuvent toucher dix fois plus d’argent qu’ils touchent actuellement», affirme Fleuriot Juste. 

Quant à Jameel Peerally, il a fait ressortir que les fumeurs de gandia seraient victimes de persécution et de harcèlement. Il est d’avis que la peine réservée aux fumeurs de gandia n’est pas justifiée. «Lorsqu’une personne est arrêtée avec du gandia, on la considère comme un trafiquant. Or, ce n’est pas le cas car cette même personne ne possède aucune fortune. De ce fait, c’est non seulement le suspect mais aussi toute sa famille qui sont opprimés», a-t-il souligné. 

Le Kolektif 420 a annoncé qu’une marche mondiale du cannabis aura lieu le samedi 5 mai, de midi à 17 heures à Port-Louis.