Défi Zen

Le Joker de Todd Phillips décroche un nouveau record

 Joker a généré 258,6 millions de dollars de recettes aux États-Unis et au Canada et 529,5 millions dans le reste du monde Joker a généré 258,6 millions de dollars de recettes aux États-Unis et au Canada et 529,5 millions dans le reste du monde

Joaquin Phoenix est dans le peloton de tête pour décrocher une nomination aux Oscars pour sa performance hallucinante dans le film de Todd Phillips. Et son succès au box-office ne ralentit pas.

Todd Phillips et Joaquin Phoenix peuvent continuer de sourire. Leur Joker vient de battre un nouveau record. Le récit des origines de l’ennemi juré de Batman est devenu le long-métrage interdit aux moins de 17 ans non accompagnés le plus rentable d’Hollywood avec 788,1 millions de dollars de recettes mondiales. Le titre revenait jusqu’ici au premier volet du super-héros irrévérencieux Deadpool qui avait amassé 783 millions de dollars.
Toujours aussi non-joueur et farceur, Ryan Reynolds, l’interprète de Deadpool, s’est aussitôt fendu d’un tweet de félicitations.

En tout Joker a généré 258,6 millions de dollars de recettes aux États-Unis et au Canada et 529,5 millions dans le reste du monde. La barre du milliard jusqu’ici la spécificité de Disney (Avengers, Le Roi Lion) pourrait être en vue. Les polémiques sur la violence du héros marginal, qui ont entouré le lancement du film, couronné du Lion d’or de la Mostra de Venise, sont bien loin.

Hégémonie sur le box-office américain

Et les raisons de se féliciter ne sont pas finies. Joker continue à engranger les places de cinéma et pourrait très bien reprendre la tête du box-office américain de ce week-end. Il est au coude-à-coude avec le deuxième volet fort décevant du Maléfique de Disney auquel il avait cédé la médaille d’or, la semaine passée. Des premières projections suggèrent que Joker montera sur la première marche du podium avec 18,9 millions de recettes contre 18,5 millions pour Maléfique: le pouvoir du mal.

Si ce retour en force se confirme, Joker serait seulement un des trois films cette année à avoir pu se classer numéro 1 pendant trois week-ends. Les autres exceptions étant Avengers: Endgame et Glass.

Inspiré par l’approche ultra-réaliste d’un Martin Scorsese dans Taxi Driver et La Valse des pantins, Joker a coûté seulement 62,5 millions de dollars à la Warner. Une somme dérisoire pour un film de super-héros. Joker s’annonce comme le film le plus rentable du genre...

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !